Ligue 1: Génésio devrait rester au manettes de l'OL l'an prochain

FOOTBALL Le président Jean-Michel Aulas l’a affirmé sur le plateau de «Téléfoot» : Bruno Génésio sera toujours entraîneur de l'OL l’an prochain. Quant à Alexandre Lacazette, il n’est pas encore parti…

P. C.

— 

Bruno Génésio a été conforté dans ses fonctions d'entraîneur de l'OL par Jean-Michel Aulas.
Bruno Génésio a été conforté dans ses fonctions d'entraîneur de l'OL par Jean-Michel Aulas. — NSJ Sports/Shutterstock/SIPA

Laurent Blanc, version PSG, peut en témoigner : être conforté au mois d’avril ne garantit absolument pas de ne pas être viré durant l’été. N’empêche : le président de l’Olympique lyonnais Jean-Michel Aulas l’a tout de même annoncé sur le plateau de  « Téléfoot » : l’an prochain, il compte sur Bruno Génésio : « Il sera inévitablement présent l’année prochaine. C’est un garçon bien et quelqu’un de compétent. Ces causeries avant les matchs contre le Besiktas en Ligue Europa sont à enregistrer. »

Cette nouvelle a été diversement appréciée par les supporters sur la toile. Certains, comme Azzou, ont loué la décision : « Genesio est le meilleur coach français cette saison (demie deLigue Europa). La stabilité est importante. » D’autres, en revanche, se sont violemment indignés : « Une honte d’avoir encore Genesio comme coach. Pitoyable, on n’en veut plus. On veut Gallardo », a réagi Flo. Et Sergi d’ajouter en apostrophant Jean-Michel Aulas sur Twitter : « Avec tout le respect que j’ai pour vous Monsieur Aulas, si vous gardez Genesio vous êtes un clown, le Achille Zavatta du foot. »

Folie pour Lacazette

En revanche, les supporters de l’OL rejoignent leur président sur la nécessité de conserver le capitaine Alexandre Lacazette l’an prochain. Sur l’émission de TF1, le président lyonnais a annoncé qu’il était prêt à faire des « folies jamais faites dans le passé » pour conserver le buteur annoncé à l’Atlético Madrid, au Milan AC et à Dortmund. Le club va bien. Le club a investi dans toutes les structures qui vont lui permettre d’arriver dans les dix premiers clubs européens. On l’écoutera parce que c’est un homme et un grand joueur. »

L’avenir dira si ces deux annonces du président Aulas se vérifieront.