Lyon : Devenu tétraplégique après une chute à vélo, il perd son procès contre la métropole

JUSTICE Le cycliste réclamait 200 000 euros de réparation en raison du faible éclairage du tunnel modes doux…

E.F.

— 

L'homme est handicapé depuis une chute survenue le 1er avril 2014 sous le tube mode doux. Illustration.
L'homme est handicapé depuis une chute survenue le 1er avril 2014 sous le tube mode doux. Illustration. —

Il espérait obtenir la condamnation de la métropole deux ans après l’accident qui a brisé sa vie. Mais la justice n’est pas allée dans son sens. Le tribunal administratif de Lyon vient de débouter un cycliste de 50 ans devenu tétraplégique après une chute survenue le 1er avril 2014, en début d’après-midi, sous le tunnel modes doux de la Croix-Rousse.

Le jour du drame, il avait essayé de doubler des cyclistes qui le précédaient mais avait percuté de plein fouet un homme qui arrivait à vélo dans le sens inverse. Quelques mois après l’accident, le quinquagénaire avait attaqué la métropole en justice, estimant être tombé en raison du faible éclairage présent sous le tube modes doux. Il réclamait 200.000 euros pour le préjudice subi, relate ce lundi Le Progrès.

>> A lire aussi : Vaulx-en-Velin: Un enfant mortellement percuté à vélo, un second entre la vie et la mort

Une vitesse excessive à l’origine de la chute ?

La Caisse primaire d’assurance maladie demandait également à la justice de condamner la Métropole à 400.000 euros en remboursement des soins prodigués à la victime. Le tribunal a toutefois mis hors de cause le Grand Lyon et a estimé que le cycliste avait commis une imprudence ayant conduit à sa chute. Au moment de l’accident, l’homme roulait à 25 km/h environ au lieu des 15 km/h autorisés sous l’ouvrage.

Le cycliste n’a pas fait appel du jugement selon le quotidien régional. Il aurait toutefois été indemnisé par l’assurance du cycliste impliqué dans sa collision, démuni de feu de signalisation au moment de l’accident.