Henry Chabert fait le grand écart pour rassembler à Villeurbanne

Dalya Daoud - ©2008 20 minutes

— 

Un conseiller du culte musulman et un représentant du parti villiériste sur une même liste. C'est une combinaison inattendue qu'Henry Chabert, candidat UMP à la mairie de Villeurbanne, n'était pas peu fier de présenter hier. Parmi ses colistiers réunis à une même table, Driss Aghazzaf, membre du conseil régional du culte musulman, a affirmé n'avoir « aucun point de désaccord » avec Jérôme Pupat, président départemental du MPF (Mouvement pour la France). Celui-ci a par ailleurs répété plusieurs fois que son parti n'était « pas islamophobe », ajoutant que « seul ce rassemblement peut faire sauter la chape de plomb que fait peser depuis trente ans sur Villeurbanne Jean-Paul Bret », actuel maire PS de la ville candidat à sa succession. Egalement représentantes de l'« ouverture » de la liste Chabert, Elvire Cruz, du Nouveau Centre, et Gisèle Matta, tenancière de bar qui figurait sur la liste de Jean-Paul Bret en 2001.