Denis Coulson, ici à son arrivée à l'Hôtel de Police de Grenoble, fait partie des trois joueurs mis en examen pour viol en réunion.
 / AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT
Denis Coulson, ici à son arrivée à l'Hôtel de Police de Grenoble, fait partie des trois joueurs mis en examen pour viol en réunion. / AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT — AFP

SPORTS

Rugbymen accusés de viol: Grenoble envisage de licencier les trois joueurs concernés

Denis Coulson, Rory Grice et Loïck Jammes, mis en examen pour viol en réunion, ont été mis à pied à titre conservatoire...

Denis Coulson, Rory Grice et Loïck Jammes sur le point d’être licenciés. Les trois joueurs du FC Grenoble Rugby, mis en examen à Bordeaux pour viol en réunion, ont été mis à pied « à titre conservatoire ». C’est ce qu’indique leur club, ce jeudi dans un communiqué.

Ils pourraient également ête licenciés. « Sans préjuger des décisions judiciaires qui seront définitivement prises, le Club a décidé de les convoquer à un entretien préalable en vue d’une éventuelle rupture anticipée de leur contrat », explique le FC Grenoble Rugby, précisant que cette décision a été prise « au vu des obligations professionnelles qui pèsent sur les joueurs et qu’elle ne préjuge en rien de leur présomption d’innocence ».

Six joueurs entendus au départ

Les trois jeunes hommes, placés sous contrôle judiciaire, sont accusés d’avoir violé une jeune femme le 11 mars, lors d’une soirée qui faisait suite à un match Bordeaux-Grenoble. Ils l’auraient rencontrée en boîte de nuit puis emmenée dans leur hôtel à Mérignac.

>> A lire aussi : «Si de tels faits étaient avérés, ce serait répugnant»

Six joueurs avaient d’abord été entendus en garde à vue le 22 mars à Grenoble. Trois d’entre eux - Peter Kimlin, Dylan Hayes et Chris Farrell - étaient ressortis libres et sans charges le soir même. L’enquête s’est poursuivie depuis avec de nouvelles investigations génétiques, informatiques et téléphoniques.

Le parquet de Bordeaux, cette fois, avait de nouveau convoqué les trois autres joueurs en début de semaine avant de les présenter à un juge d’instruction.