Lyon : A 19 ans, il facilite les vacances des personnes handicapées

HANDICAP Un étudiant lyonnais a créé « HandiVoyage », première plateforme de locations de logements accessibles…

Elisa Frisullo

— 

Handivoyages a été créé par un étudiant lyonnais de 19 ans.

Handivoyages a été créé par un étudiant lyonnais de 19 ans. — Handivoyages

L’idée lui est venue après des vacances gâchées par une petite annonce mensongère. Lucas Gebhardt, un étudiant lyonnais de 19 ans, vient de lancer, après un an de préparation, HandiVoyage, première plateforme de réservation de logements accessibles à tous types de handicap.

« A l’été 2015, nous sommes partis en vacances avec mon beau-père qui se déplace en fauteuil roulant. Quand nous sommes arrivés, le logement que nous avions loué et qui devait être accessible ne l’était pas », se souvient le garçon. Lucas comprend vite que ce qui leur est arrivé n’est pas une mésaventure isolée et que, pour beaucoup de personnes handicapées, partir en vacances est loin d’être un long fleuve tranquille.

Des offres en France et à l’étranger

L’étudiant, scolarisé en deuxième année de gestion à l’IAE, décide alors de monter sa start-up. Il s’active, son idée séduit. « J’ai été intégré dans des incubateurs et j’ai remporté plusieurs prix, ce qui m’a permis de financer en partie le projet et de me faire du réseau », explique le jeune PDG, qui a reçu récemment le prix coup de cœur du Medef lors du Printemps des entrepreneurs.

Le concept est simple. La plateforme référence tous les types de logements prisés pour les vacances, en France mais aussi à l’étranger. Des particuliers proposent leurs gîtes, chambres d’hôtes, villas, appartements. HandiVoyage s’assure ensuite que l’habitat labellisé Tourisme Handicap est, comme annoncé, bien accessible aux personnes à mobilité réduite ou aux déficients visuels. « L’idée est de retrouver sur son lieu de villégiature tout le confort de son domicile », ajoute Lucas.

Trois mille logements d’ici un an ?

Pour faire des vacances des locataires un temps de repos totalement serein, l’étudiant, soutenu par la fondation Emergences, propose même de gérer gratuitement et si nécessaire, la mise à disposition de matériel médical. « Nous avons passé des partenariats avec des entreprises médicales qui gèrent l’équipement des habitations avant l’arrivée et après le départ des vacanciers ».

Aujourd’hui, la plateforme propose une centaine d’annonces de locations dans toute la France et au Maroc. L’entreprise, qui vise les 500 inscrits d’ici au mois de mai et les 3000 logements référencés d’ici un an, se rétribue en ponctionnant 15 % du prix de la location aux locataires. Le jeune entrepreneur, qui a investi 25.000 euros pour donner vie à HandiVoyage, vise un chiffre d’affaires de 15.000 euros en 2017 et de 100.000 euros fin 2018.