Lyon: Naive New Beaters, L'Animalerie, Chinese Man... Reperkusound n'a vraiment pas de barrière

FESTIVAL Les trois soirées de musiques électroniques s’ouvriront à des groupes festifs mais aussi au hip-hop, de vendredi à dimanche au Double Mixte de Villeurbanne…

Jérémy Laugier

— 

Les Naive New Beaters, ici en concert à l'Olympia le mois dernier.
Les Naive New Beaters, ici en concert à l'Olympia le mois dernier. — SADAKA EDMOND/SIPA

Si l’ouverture artistique du festival électro Reperkusound a déjà fait ses preuves, elle franchit un cap pour cette 12e édition, du vendredi 14 au dimanche 16 avril à Villeurbanne. Et pour cause, deux des trois soirées présentent une couleur artistique assez loin de l’électro pure et dure.

La scène 100 % live du Double Mixte va par exemple enchaîner vendredi la pop dansante de Naive New Beaters, Rebeka Warrior (Sexy Sushi) et « la techno variété » de Salut C’est Cool. « Ces trois projets ont du sens ensemble, dans une tonalité très festive et qui ne se prend pas du tout au sérieux », explique Eric Fillion, l’un des responsables du festival.

>> A lire aussi: Pourquoi Dantesk est devenu un événement culte pour les passionnés d'électro à Lyon

Le collectif de hip-hop lyonnais de L’Animalerie en carte blanche

Celui-ci pourrait rassembler 5.000 spectateurs chaque soir. De même, la soirée de clôture devrait attirer les amateurs de hip-hop. La principale réussite de la programmation est de présenter Chinese Man pour une première date lyonnaise avec son nouvel opus Shikantaza.

Seront également de la partie Dope D.O.D., Al’Tarba et DJ Pone, dont le premier opus solo est une grande curiosité. Le fascinant collectif lyonnais de L’Animalerie aura en prime une carte blanche de plus de 2h30, avec des invités de la trempe de Demi Portion.

Du 14 au 16 avril à partir de 21h30 au Double Mixte, 19 avenue Gaston-Berger (Villeurbanne). Seule la Nuit 2 (le 15 avril) est déjà complète. Tarifs : 32 ou 36 euros. Réservations ici.