Lyon: La future école numérique de Laurent Wauquiez s'appellera «Ecole 101» en référence à Matrix

NUMERIQUE Elle s’intégrera dans le vaste projet de « campus européen du numérique », qui ambitionne d’accueillir plus de 3.000 élèves à l’horizon 2020…

Caroline Girardon

— 

Laurent Wauquiez veut s'appuyer sur l'exemple de l'école 42 de Xavier Niel, au travers de sa future école "101".
Laurent Wauquiez veut s'appuyer sur l'exemple de l'école 42 de Xavier Niel, au travers de sa future école "101". — SIPA

C’était l’une des promesses de Laurent Wauquiez pendant sa campagne pour les Régionales :  créer un campus européen du numérique. Depuis, le projet avait disparu des écrans radars… jusqu’au mois de janvier où il a refait surface. On en sait désormais un peu plus puisque l’exécutif a présenté lundi les premières formations qui seront délivrées dès la rentrée 2017. Même si les contours du projet demeurent flous…

Raillés sur le fait d’avoir multiplié les promesses électorales sans les avoir concrétisées, Laurent Wauquiez et ses équipes ont paré au plus pressé. L’appel d’offres a été lancé fin novembre. Un mois plus tard, sept écoles ont été retenues pour proposer seize formations dès le mois de septembre.

Confluence avant de déménager à Charbonnières

Le site de Charbonnières, qui abritait le conseil régional avant qu’il ne déménage à Lyon, n’étant pas encore réhabilité, les premiers élèves seront accueillis dans un bâtiment baptisé King Charles, situé à côté du Pole de loisirs et de commerce de Confluence. Le déménagement ne se fera pas avant trois ans.

Si 500 étudiants prendront possession des lieux, on est encore loin des 3.000 annoncés pour la rentrée 2020. Digital Campus, le CESI (en association avec Sup La Mâche et Atos), l’EM Lyon, l’ESDES, IT Akademy et Signes et formations sont donc les lauréats qui dispenseront les différentes formations, débouchant sur des postes de chefs de projet web, des développeurs web ou mobile, des administrateurs de système et de réseaux, de webdesigner ou de manager en communication digitale ou encore d’expert en transformation numérique.

Xavier Niel comme modèle

Mais surtout le campus accueillera également le « bébé » de Laurent Wauquiez, à savoir une école de codeurs numériques, « gratuite et qui ne demande aucun diplôme à l’entrée », selon l’élu et dont les inscriptions ouvrent dans quinze jours. Inspirée de « l’école 42 », fondée par Xavier Niel, le patron d’Iliad-Free, elle s’appellera « 101 » en référence au film Matrix.

>> A lire aussi : Ecole 42 aux Etat-Unis: Le pari américain de Xavier Niel

« Il s’agit de la chambre dans laquelle Néo est enfermé alors qu’il est encore dans l’illusion de la Matrice. Ce nombre fait figure de référence pour les geeks », précise Laurent Wauquiez. Pour les puristes de science-fiction, 101 est surtout le numéro de la chambre dans laquelle Winston Smith, héros du roman 1984 de George Orwell, subit un lavage de cerveaux.

« Un vaisseau amiral unique en France »

De là à vouloir endoctriner les futurs étudiants ? Laurent Wauriez s’en défend tout sourire. Et d’ajouter plus sérieusement que 120 l’intégreront au mois de novembre et 300 à terme. Sans parler des formations hors-les-murs qui viendront étoffer l’offre proposée par le futur campus.

« Nous souhaitons créer un vaisseau amiral unique en France. On a le potentiel pour s’imposer comme la Silicon Valley », annonce-t-il ambitieusement. Rien de moins. « Aujourd’hui huit emplois créés sur dix sont liés au numérique. Actuellement, on estime qu’il y a entre 6.000 et 8.000 postes en tension dans la Région. 2.000 n’ont pas trouvé preneur les douze derniers mois de l’année dans la branche numérique », argumente Wauquiez, annonçant vouloir réduire de moitié le nombre de postes non pourvus.