Quais du Polar: Les bons plans gratuits qui vous attendent

EVENEMENT LE festival du roman noir se tient ce week-end à Lyon, avec son lot de rendez-vous gratuits…

Caroline Girardon
La dictée noire se déroulera samedi 1er avril à l'Hôtel de Ville de Lyon dans le cadre du festival Quais du Polar.
La dictée noire se déroulera samedi 1er avril à l'Hôtel de Ville de Lyon dans le cadre du festival Quais du Polar. — K. Konrad / Sipa

Grande messe du roman noir, le festival Quais du Polar se tiendra ce week-end à Lyon. Il explorera des territoires inédits du polar avec la thématique « Europe d’Est en Ouest ». Au programme : plus de 60 conférences et 500 séances de dédicaces. Mais pas seulement. Pour ceux qui voudraient éviter les files d’attente devant les stands de libraires ou à l’entrée des sites de conférences, voici quelques idées de bons plans gratuits pour profiter d’une autre façon de l’événement.

Participer à la dictée noire. Vous voulez tester votre niveau d’orthographe, c’est le moment. François Rollin, plus connu sous le pseudonyme de « Professeur Rollin » dans la série Palace, également scénariste pour Les Guignols de l’info, endossera cette année le rôle de « lecteur » de la dictée noire. A vos stylos. Rendez-vous samedi à 16h dans les salons de l’Hôtel de ville. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Enquêter sur le vol d’une molaire de mammouth. Le scénario est planté : un clown frappé par un projectile ressemblant fort à la molaire de mammouth qui vient d’être dérobée au Musée des Confluences. Munis d’un livret, vous aurez trois heures ou plus pour démasquer le coupable à l’aide d’indices disséminés dans des endroits insolites de la ville. En chemin, vous rencontrerez des comédiens, incarnant des personnages truculents, prêts à vous aider à résoudre l’enquête… sous réserve de faire travailler un minimum vos méninges. Le départ s’effectue du musée. Samedi de 9h et 16h et dimanche de 9h à 13h.

Démasquer l’assassin du dernier tripier de la ville. Sherlock Holmes sommeille en vous ? Voici une autre enquête qui réveillera votre âme de détective. Cette fois, il s’agit d’un jeu interactif où vous aurez pour mission de retrouver leur meurtrier du dernier tripier de Lyon, tué dans son commerce. Pour y participer, il suffit de se rendre à la Fabrique Givrée (66 rue Saint Jean), de télécharger l’application « Le silence des boyaux » et de vous munir d’un smartphone. Des indices seront dévoilés au fur et à mesure du parcours. Il faudra scanner le flashcode présent à cet endroit de Lyon, qui renverra à des jeux, quiz ou vidéos.

Danser sur des standards de la funk. Karla Pollux et Aurélien Kairo ont été chargés d’organiser le bal chorégraphié de clôture du festival. Du Dance Quizz au Soul Train, ils vous proposeront de danser avec eux sur les standards de la Funk d’hier et d’aujourd’hui : Bruno Mars et Mark Ronson, Les Bee Gees ou encore James Brown. Enfilez vos costumes à paillette, direction la chapelle de la trinité. Dimanche à 17h. Tarifs : Entre 4 et 6 euros.

Se faire une toile en musique. Si vous n’avez pas encore vu A scanner darky, c’est le moment. Le thriller ovniesque de Richard Linklater, adapté du roman de Philip K. Dick sera projeté samedi à 20h30 au Marché Gare, sachant que la bande-son sera interprétée en live par le collectif lyonnais Improjection. Gratuit, entrée libre dans la limite des places disponibles.

Si vous manquez l’événement, vous pouvez toujours vous orienter vers des lectures musicales. Sébastien Gendron vous contera l’histoire des « vaches qui avaient le sens du collectif mais aussi de l’élimination » vendredi à 20h à la médiathèque de Saint-Genis-Laval tandis que Marcus Malte lire des extraits des « Harmoniques » sur des notes de jazz (samedi à 12h à l’amphithéâtre de l’Opéra de Lyon).