Lyon: Deux ans de prison ferme pour avoir tué un motard en roulant en état d'ivresse

JUSTICE En septembre 2016, le père de famille de 45 ans avait été mortellement percuté à Décines...

E.F.

— 

L'homme était jugé lundi 27 mars devant le tribunal correctionnel de Lyon. Illustration.
L'homme était jugé lundi 27 mars devant le tribunal correctionnel de Lyon. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

Un verre de rhum avalé juste avant de prendre la route et un joint fumé la veille du drame. Lundi, un électricien de 45 ans a été condamné à trois de prison, dont un an avec sursis, devant le tribunal correctionnel de Lyon pour la mort d’un motard du même âge.

Le 24 septembre 2016, à Décines (Rhône), l’automobiliste avait coupé la route à ce père de famille et l'avait percuté de plein fouet. Dans le choc, le motard avait été violemment éjecté de son deux-roues et était décédé peu après des suites de ses blessures.

Une annulation de permis de deux ans

Le conducteur avait alors été contrôlé positif aux stupéfiants et présentait un taux d’alcoolémie important (1,28 g). A la barre, cet automobiliste jugé pour « homicide involontaire » a reconnu que son attention devait être altérée au moment de l’accident mais a expliqué que le motard roulait trop vite, relate Le Progrès dans son édition de mardi. Un point écarté lors de l’instruction judiciaire suite aux témoignages recueillis et aux éléments apportés par les enquêteurs.

L’homme, placé en détention provisoire depuis la collision mortelle, a également vu son permis annulé par la justice pour une durée de deux ans.