OL: Les Lyonnaises étrillent Rodez avec une équipe bis… Des choix «très difficiles» pour leur coach

FOOTBALL FEMININ Vainqueur 8-0 ce dimanche, Gérard Prêcheur a à disposition deux équipes composées d'internationales...

Jérémy Laugier

— 

Ada Hegerberg, ici en février lors d'un match de D1 face à Juvisy, a inscrit un doublé ce dimanche contre Rodez (8-0).
Ada Hegerberg, ici en février lors d'un match de D1 face à Juvisy, a inscrit un doublé ce dimanche contre Rodez (8-0). — Coudert/Sportsvision/SIPA

Peu d’entraîneurs ont autant de dilemmes que Gérard Prêcheur pour composer un onze de départ. Trois jours après le succès majeur des Lyonnaises en Ligue des champions à Wolfsburg (0-2), seules la gardienne Sarah Bouhaddi et la milieu de terrain Caroline Seger étaient titulaires ce dimanche pour le retour à la D1.

Cette supposée équipe bis, intégralement composée de joueuses internationales, a clairement répondu présent en étrillant Rodez (8-0), avec notamment des doublés d’Ada Hegerberg (entrée à la mi-temps jeudi) et de Mylaine Tarrieu (non retenue dans le groupe en Allemagne).

>> A lire aussi: L'OL survole déjà la D1 depuis 10 ans... Pourquoi donc ce recrutement de dingue cet hiver?

Le 11e titre en D1 est quasiment acquis

« Les filles qui n’ont pas fait le déplacement à Wolfsburg se sont mobilisées, apprécie l’entraîneur de l’OL. Dans ces conditions, ce sera très difficile pour moi de constituer le groupe de 18 joueuses et d’en sortir ensuite 11 titulaires mercredi. »

Objectif majeur d’un groupe déjà quasiment champion pour la 11e fois consécutive (7 points d’avance sur le PSG), la Ligue des champions pourrait en effet offrir aux partenaires de Wendie Renard un quart de finale retour plus indécis que le score du match aller ne le laisserait supposer. Mais ce groupe est plus que jamais taillé pour un nouveau triplé.