Lyon veut redevenir la ville de Guignol et des marionnettes

CULTURE La mairie a présenté un projet visant à révéler la marionnette « comme un art majeur et vivant »…

Elisa Frisullo

— 

La célèbre marionnette de Guignol.
La célèbre marionnette de Guignol. — X.Schwebel

Après le départ précipité de la compagnie des Zonzons, qui depuis 18 ans faisaient vivre la célèbre marionnette à Lyon, on aurait pu craindre pour l’avenir de Guignol. Mais à en croire la mairie, c’est au contraire une véritable renaissance qui attend la tête de bois créée au début du XIXe siècle par Laurent Mourguet.

Suite àl’arrêt controversé de la compagnie des Zonzons, qui a quitté le 31 décembre le théâtre de marionnettes niché dans le Vieux-Lyon, la municipalité lyonnaise a mis au point un nouveau projet, présenté ce mardi par l’adjoint à la culture Georges Képénékian. « Il s’agit de donner un nouveau souffle à la marionnette et à Guignol », a indiqué l’élu, soucieux de « pérenniser et revisiter » le traditionnel pantin lyonnais tout en valorisant les marionnettes et créations contemporaines.

>> A lire aussi : Le théâtre de Guignol va-t-il disparaître de la ville de Lyon?

Trois nouvelles salles à Gadagne

Trois lieux –Gadagne, le théâtre nouvelle génération (TNG) et le théâtre de Guignol – ont donc été invités à travailler en synergie pour « révéler la marionnette comme un art majeur et vivant ». Dès le 7 avril, le musée des arts des marionnettes à Gadagne ouvrira trois nouvelles salles dédiées à cet univers. Le public, invité à visiter le nouvel espace muséal gratuitement le 9 avril, y découvrira les pantins, mais également l’envers du décor.

« Il pourra expérimenter la manipulation et comprendre la multiplicité des conditions de spectacles d’hier et aujourd’hui », précise Xavier de la Selle, directeur de Gadagne. Le TNG-Les Ateliers continuera de produire et diffuser régulièrement des œuvres marrionnettiques pour les enfants et les adultes.

Favoriser la création au théâtre de Guignol

Le théâtre des marionnettes-Guignol de Lyon, où la compagnie M.A a pris la suite des Zonzons au pied levé en début d’année, sera quant à lui un véritable lieu ressource autour des têtes de bois. Les spectacles traditionnels de Guignol y seront évidemment toujours proposés et des artistes seront accueillis en résidence pour favoriser des créations contemporaines originales.

>> A lire aussi : La Moisson d'avril met les marionnettes en avant

Pour replacer la marionnette, emblème de la ville, au cœur de Lyon, et permettre à Guignol de renouer avec la rue, son lieu de naissance, des spectacles grand public seront également proposés en plein air cet été dans le cadre de la programmation de Tout l’monde dehors. Des castelets seront ainsi installés sur des places du Vieux-Lyon pour des représentations régulières.