Rhinocéros abattu au zoo de Thoiry: Peaugres envisage de couper les cornes de ses rhinos

ZOO Le safari ardéchois a décidé de renforcer les mesures de sécurité pour protéger ses animaux…

E.F.

— 

Le parc animalier de Peaugres réfléchit à la meilleur solution pour protéger ses rhinocéros. Illustration.
Le parc animalier de Peaugres réfléchit à la meilleur solution pour protéger ses rhinocéros. Illustration. — BERTRAND GUAY / AFP

Après la mort de Vince, ce rhinocéros du zoo de Thoiry (Yvelines) abattu par des braconniers qui lui ont scié un bout de corne, la sécurité va être renforcée au Safari de Peaugres. Dans ce zoo d’Ardèche, où une partie des animaux évolue en semi-liberté, une réflexion est en cours pour voir comment protéger au mieux les rhinocéros, victimes de braconnage dans la nature en raison de leurs cornes ultra-précieuses.

>> A lire aussi : VIDEO. Rhinocéros abattu au zoo de Thoiry: «La grande crainte, c’est que Vince ne soit que le premier d’une série»

Pour dissuader d’éventuels malfaiteurs, le safari envisage notamment de couper la corne de ses rhinocéros. « On n’a pas encore pris la décision. Mais on se dit qu’entre voir un rhinocéros avec sa corne en moins mais vivant, et le retrouver mort un matin… Il faut se demander ce qui est le mieux pour la survie des rhinocéros », a indiqué à France Bleu Drôme-Ardèche Cécile Dubois, directrice adjointe du parc-animalier.

La sécurité renforcée sur le site

Cette mesure de protection, déjà utilisée en Afrique pour protéger les rhinocéros, serait sans douleur pour les animaux. « Le rhinocéros ne sent rien car la corne, c’est une touffe de poils agglomérés », ajoute la directrice adjointe.

>> A lire aussi : Rhinocéros abattu à Thoiry: Enquête complexe pour retrouver les coupables

Suite à la multiplication des vols de cornes observée il y a quelques années dans des musées, Peaugres avait déjà mis en place un système de sécurité pour protéger ses animaux. Le dispositif devrait être renforcé, avec de nouveaux moyens vidéos et humains déployés.