Rhône : Des livreurs de cigarettes pris pour cible par un commando ultra-organisé

FAITS DIVERS Deux braquages ont eu lieu en l’espace de 24 heures dans l’agglomération lyonnaise…

E.F.

— 

Les malfaiteurs ont pris la fuite avec un stock de cigarettes. Illustration.
Les malfaiteurs ont pris la fuite avec un stock de cigarettes. Illustration. — AFP

Des malfaiteurs bien renseignés et ultra-organisés. Mardi et mercredi, à l’aube, deux camions de livraison de cigarettes ont été braqués à Genas et dans le 8e arrondissement de Lyon dans des conditions très similaires.

Le 7 mars, deux livreurs ont été attaqués alors qu’ils s’apprêtaient à déposer leur cargaison dans un tabac-presse de Genas (Rhône). A l’arrivée des cinq malfaiteurs qui ont débarqué en trombe à bord de deux voitures, l’un des chauffeurs est parvenu à s’enfuir et à se réfugier dans le commerce. Son collègue, menacé par les voleurs avec une arme, n’a eu en revanche d’autre choix que de céder une vingtaine de cartons de cigarettes.

Pas de blessés

Mercredi, à 5 h 20, un autre camion chargé de cigarettes a été attaqué alors qu’il circulait avenue Paul-Santy, dans le 8e arrondissement de Lyon. Le poids lourd a été bloqué par une voiture de laquelle sont sortis des hommes cagoulés et armés. L’un des chauffeurs a été contraint de monter dans la voiture pendant qu’un malfaiteur prenait les commandes du camion.

Le commando s’est alors dirigé vers le parking d’une entreprise toute proche et a été rejoint par d’autres membres de la bande au volant de deux fourgons. Les hommes ont alors transféré les cartons de cigarettes dans leurs véhicules puis ont pris le soin de vider un extincteur dans la cabine du poids lourd afin d’effacer toute trace. Ils ont ensuite pris la fuite après avoir libéré les deux chauffeurs, qui n'ont pas été blessés lors du vol.

Cinq individus seraient également impliqués dans ce second braquage, laissant forcément penser à un lien entre les deux affaires. La police judiciaire a été chargée de l’enquête.