Savoie: Deux avalanches font deux morts et deux disparus dans les Alpes

FAITS DIVERS Deux skieurs sont morts mardi dans deux avalanches distinctes dans les Alpes, deux autres étaient toujours portées disparues mercredi…

20 Minutes avec AFP

— 

Hélicoptère du PGHM, peloton de gendarmerie de haute montagne. AFP PHOTO / REMY GABALDA
Hélicoptère du PGHM, peloton de gendarmerie de haute montagne. AFP PHOTO / REMY GABALDA — AFP

Deux skieurs sont morts mardi dans deux avalanches distinctes dans les Alpes et deux personnes emportées par l’une de ces deux coulées étaient toujours portées disparues mercredi matin, a-t-on appris auprès des autorités.

Un groupe de trois snowboarders néerlandais âgés d’une vingtaine d’années, qui évoluaient hors-piste, a été emporté mardi en fin d’après-midi dans une avalanche à Valfréjus (Savoie), a précisé le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Modane, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné libéré. L’un d’eux est décédé

Les recherches pour tenter de retrouver les deux disparus ont repris mercredi matin dès 7h30. Un hélicoptère du détachement aérien de Modane, des gendarmes du PGHM et une équipe cynophile sont mobilisés.

Un autre décès dans les Hautes-Alpes

« A priori, les trois personnes ne semblaient pas équipées de système de détection » en cas d’avalanche, a ajouté la même source. L’alerte a été donnée vers 19h30 mais le groupe aurait été emporté par une coulée plus tôt, à un horaire que devra déterminer l’enquête, selon les secours.

Dans les Hautes-Alpes, entre les domaines skiables de Vars et Risoul, une avalanche a causé la mort d’un autre skieur, selon la préfecture, qui n’a pas précisé l’identité de ce dernier.

>> A lire aussi : Après Tignes, le risque d’avalanche reste élevé pour les prochains jours

Mardi, le risque d’avalanche annoncé par Météo France était de 4 sur une échelle de 5, c’est-à-dire un risque « fort », dans les Hautes-Alpes comme en Savoie.

Ce même jour, la station de Tignes (Savoie) avait connu une grosse frayeur lorsqu’une coulée de neige avait balayé une piste ouverte, heureusement sans faire de victime.