Ligue 1: Cette ASSE est vraiment hors cadre et veut «assurer le maintien»

FOOTBALL Les Stéphanois ont concédé leur quatrième défaite de rang, ce dimanche face à Caen (0-1)...

Jérémy Laugier
— 
Pour sa première titularisation avec les pros, l'ailier de 17 ans Kenny Rocha Santos n'a pas eu l'apport espéré par Christophe Galtier.
Pour sa première titularisation avec les pros, l'ailier de 17 ans Kenny Rocha Santos n'a pas eu l'apport espéré par Christophe Galtier. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

En encourageant l’ASSE pendant 90 minutes, les supporters stéphanois s’étaient montrés très indulgents vis-à-vis de leurs joueurs mercredi au vu de la terne défaite (0-1) contre Manchester United en Ligue Europa. Quatre jours plus tard, l’heure était aux francs sifflets dans le Chaudron pour accompagner un nouveau revers face à Caen (0-1).

Le quatrième de rang, toutes compétitions confondues, dans une série entamée après l’éclatant succès (4-0) face à Lorient, qui avait laissé augurer une nouvelle fin de saison bien négociée dans le Top 5. Piégés par Ronny Rodelin (0-1, 33e), les Verts n’ont rien fait pour confirmer cette impression ce dimanche. « En première période, nous avons été poussifs, loin de tout. Il y avait l’envie et la tête mais pas les jambes », estime Christophe Galtier, qui n’a pas manqué de rappeler qu'« il s’agissait de notre neuvième match en un mois ».

>> A lire aussi: Un Zlatan impitoyable, des supporters de folie... Que retient l'ASSE de ses chocs contre Manchester?

Loïc Perrin : « On n’a pas été tueurs »

Un constat factuel, tout comme celui du nombre famélique de tirs cadrés lors des dernières sorties. A savoir aucun à Old Trafford malgré une emballante première mi-temps et un seul au retour. Rebelote ce dimanche avec une seule tentative de Robert Beric bloquée par Rémy Vercoutre.

« Nous avons fait preuve de maladresse, notamment dans le dernier geste. Nous avons aussi manqué de détermination devant le but adverse », déplore l’entraîneur de l’ASSE. « On n’a pas été tueurs et ces trois points qui nous fuient font mal », poursuit Loïc Perrin. « L’important est d’atteindre les 44 points [Sainté est sixième avec 39 points] et d’assurer le maintien, conclut Christophe Galtier dans un élan d’optimisme. Ensuite, nous verrons… »