OL: «Faux lent», «joueur d'instinct»… Pourquoi Lyon est impatient de découvrir Houssem Aouar

FOOTBALL Le meneur de jeu de 18 ans a connu ses premières minutes avec les pros à Alkmaar. Il pourrait à nouveau avoir sa chance jeudi (21h05) pour le 16e de finale retour de Ligue Europa...

Jérémy Laugier

— 

Houssem Aouar, ici lors de l'échauffement de l'OL avant la rencontre de Ligue 1 face à Nancy, le 8 février.
Houssem Aouar, ici lors de l'échauffement de l'OL avant la rencontre de Ligue 1 face à Nancy, le 8 février. — Jérémy Laugier/20 Minutes

Il n’a que 18 ans mais les fidèles suiveurs de l’académie lyonnaise auraient aimé le voir lancé dans le monde professionnel depuis de très longs mois. Le meneur de jeu Houssem Aouar est clairement la pépite la plus prometteuse parmi les jeunes talents de l’OL. Ses premiers pas, durant dix minutes jeudi dernier à Alkmaar (1-4) en Ligue Europa, n’ont pas déçu.

« A l’image de son coup de rein qui déclenche le quatrième but, Houssem n’a pas eu froid aux yeux », apprécie Cyrille Dolce, qui l’a entraîné en U15. « Ce n’est pas une surprise de voir arriver à ce niveau », indique-t-il sans hésiter. Car Houssem Aouar a dominé chacune des catégories jeunes, en inscrivant notamment 26 buts en U17 puis trois réalisations cette saison en Youth League.

>> A lire aussi: Qui est Jordy Gaspar, ce latéral pas encore professionnel qui pourrait débuter à Séville?

« Et là, il leur lâchait une accélération à la Ronaldinho »

« Il a une fluidité technique dans tous ses gestes. Chez les jeunes, ses adversaires se laissaient embarquer dans son rythme de faux lent. Et là, il leur lâchait une accélération à la Ronaldinho », se souvient Cyrille Dolce. L’élégant métronome, adoubé par Karim Benzema en personne sur les réseaux sociaux, a pu tranquillement développer sa créativité à Lyon. « J’ai toujours considéré qu’il fallait préserver ces joueurs d’instinct, capable de donner des ballons improbables, confie son ancien formateur. Il fallait qu’il travaille son replacement mais en même temps, on ne voulait pas brider son talent. »

View this post on Instagram

Lyonnais... #cestlescenario

A post shared by Karim Benzema (@karimbenzema) on

Passé professionnel en juillet 2016 et déjà prolongé d’une saison en janvier (jusqu’en 2020), Houssem Aouar découvre peu à peu les exigences du haut niveau. La confortable avance pour le 16e de finale retour de Ligue Europa, jeudi (21h05), pourrait lui offrir une nouvelle chance de se mettre en avant.