Corentin Tolisso a déjà inscrit dix buts toutes compétitions confondues cette saison avec l'OL.
Corentin Tolisso a déjà inscrit dix buts toutes compétitions confondues cette saison avec l'OL. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

FOOTBALL

Lyon-Dijon: Avec un brillant Tolisso en meneur de jeu, cet OL est enfin renversant

Menés (1-2) et en galère à dix minutes de la fin, ce dimanche contre Dijon, les Lyonnais s'en sont remis à un doublé de leur milieu de terrain pour l'emporter (4-2)...

Les Lyonnais avaient certes déjà remporté un match cette saison après avoir été menés au score. Mais c’était contre une équipe montpelliéraine (de 0-1 à 5-1 en septembre) réduite à dix après seulement huit minutes de jeu. Ce dimanche contre Dijon, tout semblait réuni pour un nouveau couac et une 11e défaite en Ligue 1 : le fameux horaire de 17 heures (7 revers en 8 matchs), un gardien en état de grâce (Baptiste Reynet) et un étrange renversement de situation (de 1-0 à 1-2 jusqu’à dix minutes de la fin) malgré la bagatelle de 33 tirs au total côté OL.

« On n’a pas lâché et on est allé chercher la victoire avec beaucoup de caractère, a apprécié Bruno Genesio. C’est nouveau pour nous et ce scénario peut nous fédérer encore plus en vue de la fin de saison. » Si Lucas Tousart a une nouvelle fois été remarquable à la récupération, le joueur clé du succès olympien est à coup sûr Corentin Tolisso.

>> A lire aussi: Revivez par ici le live de la victoire lyonnaise contre Dijon

Une belle entente avec Depay et Lacazette

Auteur d’un doublé (11e, 80e) et de précieux échanges avec Memphis Depay et Alexandre Lacazette, l’habituel milieu relayeur a convaincu dans une position plus avancée. Comme en début de saison, notamment face à Zagreb (3-0, avec un but et une passe décisive), l’international espoir a prouvé toute sa polyvalence et sa nouvelle dimension de joueur décisif.

>> A lire aussi: Pourquoi Corentin Tolisso est notre MVP du début de saison en France

« On a galéré à gagner mais contrairement à certains matchs, on n’a jamais subi et l’équipe méritait d’être récompensée », souligne celui qui a d’ores et déjà réalisé sa première saison à 10 buts, toutes compétitions confondues. Plus que la polémique liée au penalty litigieux d’Alexandre Lacazette (3-2, 84e), le véritable enseignement lyonnais du week-end est là : Corentin Tolisso a bel et bien digéré sa si médiatisée expulsion dans le derby.