Lyon: Wagamama débarque en France et s'implantera dans le Futur Hôtel Dieu

ECONOMIE Les noms des premières enseignes qui viendront s'implanter dans le futur Hôtel-Dieu de Lyon, ont été dévoilés ce jeudi...

Caroline Girardon
— 
La cour intérieure du futur Hôtel-Dieu de Lyon.
La cour intérieure du futur Hôtel-Dieu de Lyon. — Asylum

« Nous travaillons sur des enseignes qui n’existent pas à Lyon ». Un an après le lancement de la phase de commercialisation des futurs locaux du Grand Hôtel-Dieu, les premiers noms des enseignes qui s’y installeront, ont été dévoilés. Promesse tenue.

En décembre, Wagamama traversera la Manche pour ouvrir à Lyon, son tout premier restaurant français. Spécialisée dans la nourriture asiatique, l’enseigne compte près de 150 restaurants au Royaume-Uni.


BeefHouse, qui s’est déjà implanté à Marseille, Cannes, Nice et Lille, s’installera également dans les 17.000 mètres carrés de l’Hôtel-Dieu, réservés aux commerces et boutiques. De même que Maison Brémont 1830, enseigne d’épicerie fine, et Mère & Vigne.

Hôtel 5 étoiles

L’école internationale d’hôtellerie et de management Vatel, née à Lyon, prévoit d’ouvrir une boutique de traiteur qui proposera des plats, cuisinés par les chefs de l’établissement.

Côté « mode et design », on trouvera un « magasin connecté » AM-PM (La Redoute), spécialisé dans la décoration et l’ameublement. « Pour continuer sa croissance, l’e-commerce a besoin de se rapprocher physiquement des clients. C’est ce qui nous a amenés à ouvrir une boutique à Lyon », argumente Jean-Philippe Sloves, le directeur de la communication. Autre nom dévoilé : la parfumerie Fragonard.


Le futur site de l’Hôtel-Dieu, étendu sur 52.000 mètres comprendra également des bureaux et surtout un hôtel Intercontinental, doté de 143 chambres dont seize suites en duplex et d’une salle de congrès de 1.000 mètres carrés.

Ces première enseignes occupent pour l'instant 35% de la surface commerciale du site. Le groupe Scaprim, chargé de la commercialisation des locaux, a indiqué de 80% de la surface restante, aurait trouvé preneur même si tous les accords n'ont pas été encore finalisés.