Lyon: Du bouche-à-oreille 2.0 pour dénicher des professionnels de confiance

INNOVATION Artisans, médecins, coiffeurs… Des Lyonnais ont créé le premier réseau social de recommandations de professionnels entre particuliers...

Elisa Frisullo

— 

Lyon, le 14 février 2017. Grégory Bazin, Damien Chanrion et Guillaume Dadolle ont créé KiNOWU, premier réseau social de recommandations de professionnels entre particuliers.
Lyon, le 14 février 2017. Grégory Bazin, Damien Chanrion et Guillaume Dadolle ont créé KiNOWU, premier réseau social de recommandations de professionnels entre particuliers. — E. Frisullo / 20 Minutes

Un changement de serrure facturé au prix fort, une fuite réparée à un tarif exorbitant, une coupe de cheveux traumatisante, un examen médical stressant… Rares sont ceux qui peuvent se targuer de ne jamais avoir vécu de mauvaises expériences avec un professionnel, quel qu’il soit. C’est en partant de ce constat qu’il y a un an Damien et Guillaume, deux Lyonnais de 38 ans, ont eu l’idée de créer KiNOWU, premier réseau social de recommandations de professionnels entre particuliers.

>> A lire aussi : Des Lyonnais veulent démocratiser le partage de jardin entre particuliers

« L’idée nous est venue lorsque nous avons décidé d’exploiter nos réseaux de contacts pour éviter de tomber, à l’avenir, sur des arnaqueurs ou des personnes mal attentionnées », explique Guillaume Dadolle, agent immobilier et cofondateur de la société PNW à l’origine de la nouvelle plateforme. « Nous avons commencé à travailler sur un tableau Excel pour mettre en commun tous les gens que nous pouvions mutuellement nous recommander mais nous avons vite réalisé que tout le monde pouvait avoir les mêmes besoins que nous », ajoute Damien Chanrion, technico commercial.

Des professionnels recommandés dans toute la France

Pour donner vie à leur concept, les deux copains d’enfance font alors appel à Grégory Bazin, un webmaster qui leur a été « recommandé par leur réseau de connaissances ». Les trois entrepreneurs investissent 20.000 euros pour financer le développement de leur site, lancé à l’automne 2016. « On revient véritablement au bouche-à-oreille, avec la force de frappe du Web », résume Damien.

Une fois inscrit gratuitement sur la plateforme, il suffit de créer son profil puis, sur le modèle des célèbres réseaux sociaux, de se mettre en relation avec d’autres contacts présents sur le site. « KiNOWU permet de rechercher un professionnel de confiance (cardiologue, électricien, garagiste…) ou de recommander quelqu’un dont on est entièrement satisfait », ajoute Damien. « Si vos 100 contacts ont chacun recommandé trois professionnels, vous aurez accès à leurs 300 recommandations », détaille Guillaume.

Une appli bientôt disponible

Aujourd’hui, le réseau social, qui devrait être bientôt accessible sur smartphone via une application, compte 1.000 inscrits répartis dans toute la France. Près de 1.500 professions peuvent être référencées et recommandées. « Chacun peut recommander une même profession par ville. Si vous connaissez deux très bons plombiers à Lyon, il faudra choisir. L’idée n’est pas de créer un listing exhaustif mais de mettre en avant les professionnels les plus compétents », ajoute Grégory Bazin.

>> A lire aussi : « Il est impossible de communiquer sans réseaux sociaux »

« Et si la personne que vous souhaitez recommander n’est pas inscrite sur le site, vous pouvez l’inviter par mail à rejoindre KiNOWU et à être recommandée, ou transmettre ses coordonnées via la messagerie du site à vos contacts qui en auraient besoin », ajoute Guillaume.

Pour développer leur start-up et atteindre les 100.000 inscrits à la fin de l’année, les trois associés, qui espèrent devenir « la référence de la recommandation entre particuliers » en France puis à l’international, devraient lancer une levée de fonds dans les prochains mois.