Lyon: Gérard Collomb affirme être «un socialiste de cœur»

POLITIQUE Face aux menaces d’exclusion du PS, le sénateur-maire de Lyon, qui soutient la candidature d'Emmanuel Macron, ne tremble pas…

B.N-W avec AFP

— 

Emmanuel Macron et Gerard Collomb à Lyon, le 4 février 2017.Credit:ROBERT PRATTA/POOL/SIPA
Emmanuel Macron et Gerard Collomb à Lyon, le 4 février 2017.Credit:ROBERT PRATTA/POOL/SIPA — SIPA

Peut-on être socialiste et soutenir Emmanuel Macron ? Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon semble avoir répondu affirmativement à cette question. Devant 250 sympathisants du mouvement En Marche !, l’un des plus fervents soutiens du candidat à la présidentielle a affirmé mardi à Saint-Denis : « Je serai toujours socialiste de cœur, c’est mon histoire ».

>> A lire aussi : Cambadélis menace d'exclusion du PS les élus qui soutiendraient Macron

Une façon de répondre aux propos de Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, qui menace d’exclusion tout élu socialiste apportant son parrainage à l’ancien Ministre de l’Economie.

>> A lire aussi : Présidentielle 2017: Le rôle prépondérant de Gérard Collomb dans l'ascension de Macron

Une intimidation qui semble laisser Gérard Collomb de marbre : « Personne ne doit s’emballer, Cambadélis a parlé de parrainages, en mars donc, ce qui lui laisse un peu de temps pour changer d’avis comme je l’espère. » Et d’enfoncer le clou : « Il y a un côté paradoxal dans le fait qu’aujourd’hui on veut exclure des élus socialistes qui ont été d’une parfaite loyauté envers le gouvernement pendant cinq ans, au profit des frondeurs. »

« Le fond du gouffre »

Le maire de Lyon a ensuite marqué son éloignement duParti Socialiste : « L’essentiel ce n’est pas le passé, c’est de construire l’avenir ensemble ». Avant de qualifier le programme de Benoît Hamon, candidat du PS, de « sympathique », mais menant « dans le fond du gouffre ».