OL: Alex Morgan n'a toujours pas marqué mais ça n'inquiète pas du tout Lyon

FOOTBALL L’attaquante américaine signe de timides débuts sous le maillot lyonnais, à l’image de son match face à l’OM (4-0), ce dimanche…

Jérémy Laugier

— 

Alex Morgan a parfois montré un certain agacement, ce dimanche face à l'OM.
Alex Morgan a parfois montré un certain agacement, ce dimanche face à l'OM. — Jérémy Laugier/20 Minutes

Mr et Mme Morgan n’ont pas eu le plaisir d’assister au premier but de leur fille sous le maillot lyonnais, ce dimanche. Pour sa troisième apparition avec l’OL, l’attaquante américaine ne s’est pas vraiment mise en évidence lors du net succès (4-0) face à Marseille, devant environ 1.500 spectateurs. Titulaire aux côtés d’Ada Hegerberg dans un 3-5-2, Alex Morgan ne s’est fendu que de quelques débordements sur l’aile gauche et de remises parfois mal ajustées. Elle a été remplacée dès la mi-temps par Eugénie Le Sommer, auteur du troisième but neuf minutes plus tard.

« C’était un bon match pour nous, très physique, a-t-elle assuré. J’espère juste avoir plus de temps de jeu pour le prochain match. » Car l’internationale de 27 ans semble toujours courir après ses sensations, un mois après sa présentation officielle à Lyon. Son entraîneur Gérard Prêcheur a des explications au sujet de ces timides débuts : « Elle a quand même fait deux allers-retours sur la côte ouest des Etats-Unis. Elle a donc dû encaisser les décalages horaires, des sollicitations médiatiques énormes et un jeu un peu nouveau pour elle ».

>> A lire aussi: En vrai, l’arrivée en «superstar» d’Alex Morgan à Lyon fait-elle plaisir aux adversaires de l’OL?

Alex Morgan s'est créé peu d'opportunités ce dimanche pour tromper la gardienne marseillaise Pauline Peyraud-Magnin.
Alex Morgan s'est créé peu d'opportunités ce dimanche pour tromper la gardienne marseillaise Pauline Peyraud-Magnin. - Jérémy Laugier/20 Minutes

« Nous allons être patients avec elle »

Surtout reconnue comme « une grande joueuse d’espaces », elle ne pourra pas souvent montrer ses principales qualités contre des adversaires défendant aussi bas que ne l’a fait l’OM ce dimanche, tout comme Guingamp et Grenoble ces dernières semaines. « Il faut lui laisser un peu de temps. Nous allons être patients avec elle », insiste Gérard Prêcheur.

Arrivée à Lyon comme l’une des plus grandes stars de l’histoire du football féminin, elle n’a par contre pas mis longtemps à séduire ses partenaires et les supporters, avec qui elle est extrêmement disponible. « Elle est très gentille et bien intégrée », explique Pauline Bremer, qui ne la croit pas obsédée par la quête de son premier but. « On ne parle pas vraiment de qui marque les buts, le collectif est plus important pour nous toutes », poursuit la jeune Allemande.

>> A lire aussi: Pourquoi Jean-Michel Aulas est-il si insistant sur Twitter avec la star américaine Alex Morgan?

« Les buts viendront quand ils viendront »

« Elle a forcément envie de vite marquer mais elle le vit bien et ça arrivera peut-être au Parc OL, sourit Camille Abily. On a 28 joueuses dans l’effectif professionnel dont de très bonnes attaquantes, que ce soit Ada, Eugénie ou elle. Chacune a un style de jeu différent et il y aura de plus en plus d’automatismes entre elles. » Un optimisme que partage forcément l’intéressée. « Les buts viendront quand ils viendront », a ainsi glissé Alex Morgan, ce dimanche, dans un large sourire.