Vénissieux: Le tournage du rappeur marseillais Elams vire à l'émeute

VIOLENCES Dix personnes auraient été interpellées...

E.F.

— 

Les CRS ont dû intervenir pour contenir la foule de jeunes qui voulaient en découdre. Illustration.
Les CRS ont dû intervenir pour contenir la foule de jeunes qui voulaient en découdre. Illustration. — Fred.Scheiber

Un peu de rap et beaucoup de lacrymo. Mercredi après-midi, le tournage de clip du rappeur marseillais Elams a rapidement dégénéré dans le quartier des Minguettes à Vénissieux (Rhône), où des centaines de jeunes s’étaient réunies après un appel diffusé via les réseaux sociaux.

Vers 15 heures, de nombreux adolescents et enfants s’étaient massés devant le centre commercial de la Darnaise pour figurer dans le clip lorsque plusieurs jeunes, mineurs pour la plupart, ont commencé à jeter des projectiles sur les forces de l’ordre présentes pour surveiller le tournage.

Trois heures d'émeutes

Selon Lyon Mag, des CRS et des hommes de la BAC sont alors intervenus en urgence pour contenir les dizaines de jeunes visiblement animés par la seule volonté d’en découdre. Pour disperser la foule, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes, comme l’attestent plusieurs vidéos publiées sur les réseaux.

Le calme est revenu vers 18 heures dans ce quartier, après plusieurs heures d’affrontements qui n’ont fait aucun blessé. Neuf personnes ont été interpellées, indique ce jeudi la Direction départementale de la sécurité publique du Rhône.

Début janvier, ce rappeur marseillais, produit par Warner Music avait fait parler de lui en diffusant sur le net un clip entièrement tourné dans le centre pénitentiaire d’Aix-Luynes (Bouches-du-Rhône) en 2016, alors qu’il y était incarcéré.