OL-LOSC: Sérieusement, comment Mathieu Valbuena a-t-il pu gâcher un but tout fait?

FOOTBALL En manquant une frappe dans le but vide et en provoquant dans la foulée un penalty, le milieu offensif lyonnais a vécu un match cauchemar ce samedi contre Lille (1-2)...

Jérémy Laugier

— 

Repositionné à droite en raison de la titularisation de Memphis Depay, Mathieu Valbuena a clairement été le héros malheureux côté lyonnais, ce samedi face au LOSC.
Repositionné à droite en raison de la titularisation de Memphis Depay, Mathieu Valbuena a clairement été le héros malheureux côté lyonnais, ce samedi face au LOSC. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Mathieu Valbuena a beau avoir inscrit cinq buts en Ligue 1 depuis deux mois, on a eu l’impression de retrouver le joueur pour qui tout allait de travers à Lyon, ce samedi face au LOSC (1-2). Déjà malheureux sur deux jolis coups francs en première mi-temps, dont l’un a trouvé la transversale lilloise (9e) et l’autre est passé juste au-dessus du but de Vincent Enyeama (14e), l’ancien Marseillais a vécu une hallucinante mésaventure à 20 minutes de la fin du match.

>> A lire aussi: Lille braque le Parc OL pour la première titularisation de Memphis (1-2)

Menés (0-1) contre le cours du jeu, les Lyonnais poussent fort. Maxwel Cornet se promène sur le côté droit et centre fort. Enyeama plonge pour repousser le ballon dans l’axe, Sébastien Corchia est cloué au sol et Mathieu Valbuena a vraiment le but ouvert devant lui sans aucun adversaire pour intervenir. Et là, instant surréaliste puisque l’homme en forme de l’OL expédie à six mètres une mine sur le haut de la barre.

« Les dieux du football étaient avec nous ce soir »

« Je ne saurai pas l’expliquer, sourit le défenseur lillois Franck Béria. On voit tous cette balle dedans. Avant qu’il n’arme son tir, on se dit déjà ''tout ça pour ça''. » L’entraîneur nordiste Patrick Collot a lui aussi rapidement évoqué ce tournant de la 71e minute devant la presse ce samedi : « C’est incroyable de voir Valbuena manquer l’immanquable de la sorte. Je me suis dit que les dieux du football étaient avec nous ce soir ». La galère n’allait pas s’arrêter là pour le numéro 28 lyonnais puisque dans l’un de ses (rares) retours défensifs de la rencontre, il accrochait huit minutes plus tard Sébastien Corchia à l’extrême limite de la surface de réparation.

Johan Hamel a tranché dans le mauvais sens et Yassine Benzia a pu faire le break sur penalty (0-2, 80e). Pas de doute, Mathieu Valbuena n’avait pas vécu un tel cauchemar depuis sa blessure à l’épaule le 22 octobre, seulement cinq minutes après son entrée en jeu face à Guingamp (1-3). « Il est suffisamment fort pour surmonter tout ça », a rappelé une énième fois Bruno Genesio. Tiens, tiens, il faudra qu’il s’y colle dans l’hostilité du Vélodrome dès mardi en Coupe de France.

>> A lire aussi: Mathieu Valbuena a vraiment la poisse, les supporters de l'OL sont sans pitié