Lyon: Huit mois avec sursis pour un contrôleur des impôts ayant filmé sous les jupes de 250 femmes

FAITS DIVERS Plusieurs centaines de vidéos ont été retrouvées au domicile de l'homme de 55 ans...

J.Lau.
— 
Photo d'Illustration de police .
Photo d'Illustration de police . — F. Pouliquen / 20 Minutes

Un homme avait été interpellé, le 3 novembre dernier, près de la station de tramway Manufacture-Montluc (Lyon 3e), pour avoir filmé sous la jupe d’une femme, via son téléphone portable. « Je me suis sentie violée dans mon intimité », a expliqué cette dernière, qui s’est révélée être l’une des nombreuses victimes de ce contrôleur des finances publiques.

>> A lire aussi: Le quinquagénaire voyeur filmait sous les jupes des filles

Il a dû démissionner d’un poste à la section féminine de l’OL

Comme l’explique Le Progrès ce samedi, l’homme de 55 ans filmait très souvent sous les jupes des femmes puisque plusieurs centaines de vidéos ont été retrouvées à son domicile sur deux disques durs. Soit près de 15 heures d’images et environ 250 victimes. Interpellé cinq ans plus tôt pour des faits similaires avec un simple rappel à la loi, il a cette fois été condamné par le tribunal à huit mois de prison avec sursis, ainsi qu’une mise à l’épreuve et une obligation de se soigner.

« Depuis le 8 décembre, je suis hospitalisé. Je savais que je faisais du mal, mais c’était très difficile d’en parler autour de moi ou auprès de médecins. Je tiens à m’excuser auprès de toutes les victimes », s’est défendu le prévenu, qui a évoqué « un trouble obsessionnel ». Depuis les faits, il a par ailleurs selon Le Progrès dû démissionner du poste qu’il occupait dans la section féminine de l’OL.