L'ancien Lyonnais Anthony Mounier pressenti à l'ASSE… «Nos couleurs ne seront jamais les tiennes», préviennent des supporters stéphanois

FOOTBALL Les Green Angels ont affiché leur opinion ce jeudi, via une banderole, concernant la probable arrivée d'Anthony Mounier à Saint-Etienne...

Jérémy Laugier
— 
Anthony Mounier a participé à deux derbys en Ligue 1 sous le maillot lyonnais, dont ce nul (1-1) en février 2009 face à l'ASSE de Cédric Varrault.
Anthony Mounier a participé à deux derbys en Ligue 1 sous le maillot lyonnais, dont ce nul (1-1) en février 2009 face à l'ASSE de Cédric Varrault. — FAYOLLE PASCAL/SIPA

Les supporters stéphanois sont vraiment impatients de voir débarquer des renforts offensifs d’ici la fin du mercato. Sauf que la première recrue probable a déjà douché leur enthousiasme, avant même d’être officiellement annoncée par la direction de l’ASSE. Après avoir déjà failli rejoindre le Forez durant l’été 2013, Anthony Mounier est actuellement en quête d’un point de chute car il n’a disputé que six matchs de Serie A avec Bologne cette saison.

Mais bien plus que le statut de ce milieu offensif de 29 ans (4 buts en 30 matchs en Italie en 2015-2016), c’est son club formateur qui pose problème aux fans des Verts. Arrivé à 11 ans à l’OL, Anthony Mounier a fait partie de la brillante génération 1987 (Benzema, Ben Arfa, Rémy…) et a vite intégré la notion de derby. Ses interviews ont été épluchées sur les réseaux sociaux ce jeudi. Lancé en pros par Claude Puel à Lyon, en janvier 2008, le joueur assurait encore en 2015 « rester supporter de l’OL ».

Un excès d’enthousiasme lors d’une victoire dans le Chaudron

Une vidéo encore plus problématique pour l’intégration d’Anthony Mounier vient d’être ressortie sur le Web. Après une victoire (3-2) en mars 2012 avec l’OGC Nice dans le Chaudron, il s’était rué dans les bras de l’ancien Lyonnais… puis Stéphanois François Clerc en hurlant « On les baise les Verts, on les baise ».

C’est sans doute cet épisode qui a poussé l’un des principaux groupes de supporters de l’ASSE, les Green Angels, à accrocher ce jeudi des banderoles au stade Geoffroy-Guichard et au centre d’entraînement de L’Etrat avec cette mention « Mounier : nos couleurs ne seront jamais les tiennes ». Reste à savoir si toutes ces réactions influenceront les dirigeants stéphanois, qui sont en quête de « deux renforts offensifs » cet hiver.