Star de la toile, Pierre Croce aimerait «aller plus loin sur scène»

HUMOUR Humoriste et vidéaste sur le web, Pierre Croce est en tournée avec son spectacle «Powerpoint Comedy». Il jouera au Radiant-Bellevue (Caluire) samedi 28 janvier…

Baptiste Noble-Werner

— 

Pierre Croce compte plus d’un million d’abonnés sur YouTube.
Pierre Croce compte plus d’un million d’abonnés sur YouTube. — M. Lagardère

Avec Powerpoint Comedy, Pierre Croce emmène ses fans dans un tout nouveau genre de one man show : « Le spectacle, c’est un écran et moi », explique-t-il. Pendant 1h15, il s’assiste d’un Powerpoint, un outil informatique de présentation visuelle, pour évoquer son rapport avec les nouvelles technologies.

Utiliser un support visuel pour se démarquer

De cette singularité, Pierre Croce en a fait sont succès. Après un passage au festival de Montreux en 2011, il se révèle au grand public en 2013 grâce à une vidéo posté sur Dailymotion, Rompre à l’aide d’un Powerpoint. « La vidéo a très vite atteint le million de vues sans que je sois actif sur les réseaux sociaux », confie-t-il. La recette était trouvée : « Je voulais faire de la scène sans trop savoir comment. Utiliser un support visuel m’a permis de me démarquer des autres. »

Humoriste et vidéaste sur internet

Fort du succès sur internet de sa vidéo Rompre à l’aide d’un Powerpoint, Pierre Croce s’est lancé à plein-temps sur YouTube en devenant vidéaste : « J’étais fan du concept de Dailymotion et YouTube. Au début, c’était un moyen de promotion pour mon spectacle. Aujourd’hui, c’est une activité à part entière. » Un choix payant puisque selon lui « 90 % des personnes présentes à mon spectacle ont déjà vu mes vidéos ».

De l’humour mais pas que

Youtube est aussi un moyen pour lui de varier les formats. « Ça me permet d’exprimer ma créativité et de proposer autre chose que des vidéos humoristiques. Le clip que j’ai réalisé est un exemple », explique-t-il. Une double activité qui semble le ravir : « Je prends beaucoup de plaisir en spectacle ou sur le web. Mais j’aimerais aller plus loin sur scène », conclut-il.

24 ou 30 euros. A 20h30 samedi 28 janvier au Radiant-Bellevue, 1 rue Jean-Moulin (Caluire). Réservations ici.