ASSE: Galère sans fin pour Beric... Galtier peut vraiment s'inquiéter pour son attaque

FOOTBALL Pas encore remis de sa blessure au genou, Robert Beric tarde à retrouver la compétition. Ça devient donc urgent pour Saint-Etienne de recruter durant ce mercato…

Jérémy Laugier
— 
Robert Beric n'a pu participer que cinq fois à plus d'une mi-temps cette saison en Ligue 1, comme ici le 29 octobre face à l'AS Monaco de Jemerson (1-1).
Robert Beric n'a pu participer que cinq fois à plus d'une mi-temps cette saison en Ligue 1, comme ici le 29 octobre face à l'AS Monaco de Jemerson (1-1). — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Le sujet prioritaire du renfort de « deux joueurs offensifs » n’a pas fini d’obséder Christophe Galtier durant les deux prochaines semaines. L’entraîneur stéphanois regrette que son équipe, actuellement 8e à 7 points de la 4e place, ne présente que la 14e attaque de Ligue 1. Symboliquement à moins d’un but par match en moyenne (19 réalisations en 20 journées), l’ASSE ne peut actuellement pas s’appuyer sur Oussama Tannane, écarté des terrains pour au moins deux mois en raison d’une pubalgie.

Mais le principal casse-tête de Christophe Galtier concerne Robert Beric. Auteur de 6 buts en 14 titularisations en L1 depuis son arrivée dans le Forez, l’avant-centre slovène a clairement le profil pour être ce buteur majeur qui manque tant. Mais à l’instar de Nabil Fekir, il a énormément de difficultés à se remettre d’une rupture du ligament croisé du genou, subie le 8 novembre 2015 lors du derby à Lyon.

>> A lire aussi: L’antistar des Verts Robert Beric est totalement «on fire» avant le derby

Galtier : « J’espère pouvoir le récupérer mais je ne sais pas du tout quand »

Malgré une arthroscopie le mois dernier (tout comme Fekir), Robert Beric n’a pas pu fouler les pelouses depuis le 17 décembre à Lorient (2-1). « J'espère pouvoir le récupérer. Mais je ne sais pas du tout quand, a confié Christophe Galtier à L’Equipe. Il y a eu des veilles de match où il était opérationnel et, une fois à l’hôtel ou même le jour du match, il ne l’était plus. »

Un constat problématique, d’autant qu’Alexander Söderlund (1 but en 11 matchs de L1) et Nolan Roux (2 buts en 14 rencontres) n’ont pas l’apport espéré par le club. Autant vous dire que Christophe Galtier va vraiment tout tenter pour tenter d’obtenir le renfort d’ Andy Delort et/ou d’autres attaquants d’ici au 31 janvier.

>> A lire aussi: Se remet-on vraiment d'une blessure aux croisés comme celle de Nabil Fekir?