Grippe aviaire: Deux cas avérés découverts sur des cygnes dans l’Ain

SANTÉ Une zone de protection a été mise en place par le préfet dans la Dombes...

Elisa Frisullo

— 

Autour du lieu où ont été découverts les cygnes morts,  les élevages doivent être confinés. Illustration. Lancer le diaporama
Autour du lieu où ont été découverts les cygnes morts, les élevages doivent être confinés. Illustration. — G . VARELA / 20 MINUTES

Les volatiles ont été retrouvés morts sur un étang de la Dombes. Deux cas avérés de grippe aviaire ont été découverts dans l’Ain sur la commune de Bouligneux, a annoncé ce jeudi la préfecture de l’Ain.

Suite à ce cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 détecté sur la faune sauvage et confirmé par des analyses, Arnaud Cochet, préfet de l’Ain a pris le 10 janvier un arrêté instaurant différentes mesures destinées à prévenir l’apparition de la grippe aviaire dans les élevages du secteur.

>> A lire aussi : Des canards transformés en biocarburants ou en combustibles

Des mesures de confinement dans les élevages alentour

Une zone de contrôle temporaire a ainsi été mise en place sur les communes situées dans un rayon de 5 km autour du lieu de la découverte du cadavre des deux cygnes. Les villes concernées sont Bouligneux, La Capelle du Chatelard, Lapeyrouse, Marlieux, Le Plantay, Saint-Germain-sur-Renon, Sandrans et Villars-les-Dombes.

Deux cygnes ont été découverts morts sur un étang de Bouligneux dans l'Ain. Un cas avéré de grippe aviaire selon les autorités.
Deux cygnes ont été découverts morts sur un étang de Bouligneux dans l'Ain. Un cas avéré de grippe aviaire selon les autorités. - Google maps

Dans cette zone, « tout détenteur d’oiseaux non détenus en permanence à l’intérieur de locaux à usage de domicile ou de bureau est tenu d’en faire la déclaration auprès du maire », précise ce jeudi la préfecture de l’Ain. Aucun volatile et aucun produit issus des volailles ou de leur lieu de vie, à l’instar de la viande, des œufs, des déjections, des litières, ne doivent être sortis des exploitations.

>> A lire aussi : 52 foyers de grippe aviaire recensés dans des élevages en France

Des contrôles vétérinaires systématiques

Les mouvements de personnes et d’animaux domestiques au sein des exploitations doivent également être limités le plus possible.

Des visites vétérinaires sont prévues sur ce secteur de la Dombes afin de s’assurer de l’application stricte des mesures de confinement et de biosécurité dans chaque élevage. « Si, à l’issue de ces visites, aucun signe évocateur d’influenza aviaire n’est décelé, la zone de contrôle temporaire pourra être levée », assurent les services de l’Etat.