A la fac, coups de matraque et arrestations

F. C. - ©2007 20 minutes

— 

La situation reste tendue à l'université Lyon-II malgré la reprise officielle des cours en début de semaine. Des policiers sont intervenus sans ménagement hier matin pour empêcher des étudiants grévistes de bloquer l'entrée du campus des Berges, rue Chevreul (7e). « Une opération de police violente », selon plusieurs témoins. « Coups de matraque, de pieds, de genoux », rapporte le syndicat SUD-étudiant. Deux syndicalistes étudiants ont été interpellés pour « outrage et rébellion » et un troisième a été blessé à la tête. Hier soir, 300 étudiants hostiles à la loi LRU étaient toujours massés rue Chevreul. D'autres ont manifesté en direction de l'hôtel de police où étaient entendus les étudiants arrêtés.