Lyon: La sécurité renforcée sur les marchés de Noël

TERRORISME Les moyens déployés ont été renforcés même si l'heure n'est pas à la panique dans les allées de la place Carnot, où se tient le principal marché de Noël de la ville...

Caroline Girardon

— 

Lyon, le 20 décembre 2016
Quelques heures après qu'un camion ait tué 12 personnes sur le marché de Noël à Berlin, les moyens de sécurité ont été renforcé sur les marchés de Noël de la ville. Des militaires et policiers patrouillent toute la journée. C.Girardon / 20 Minutes
Lyon, le 20 décembre 2016 Quelques heures après qu'un camion ait tué 12 personnes sur le marché de Noël à Berlin, les moyens de sécurité ont été renforcé sur les marchés de Noël de la ville. Des militaires et policiers patrouillent toute la journée. C.Girardon / 20 Minutes —

Des sourires de mise, des commerçants affables qui tentent d’appâter le chaland, des badauds à la recherche de cadeaux idéaux…

Quelques heures après l’attentat perpétré sur un marché de Noël à Berlin, l’ambiance était à la décontraction dans les allées du marché de Noël, installé place Carnot, à Lyon.

>> En direct, toutes les informations au lendemain de l'attentat à Berlin

« Je craignais qu’il y ait une baisse de fréquentation aujourd’hui par rapport aux jours précédents mais ce n’est pas le cas. Les gens sont venus », constate Arnaud, qui tient un stand de bijoux. Et de poursuivre : « L’an dernier, c’était bien pire. Le marché de Noël avait ouvert quelques jours seulement après les attentats de Paris. On avait senti la différence. Mais pas là. »

Derrière sa caisse, Françoise qui vend des produits d’Avignon, abonde. « Je n’ai eu aucune appréhension pour venir travailler aujourd’hui. On voit depuis ce matin que la sécurité a été renforcée. Et les camions ou voiture ne peuvent pas venir ici », appuie la commerçante, habituée des lieux.

Des plots en béton pour empêcher l’intrusion de camion

« Des plots en béton ont été installés aux différentes entrées du site. Ce qui rend impossible l’intrusion de poids lourd », complète François, producteur de Cognac. « Quant aux policiers ou vigiles, ils restent très vigilants. Ma femme a voulu me rejoindre l’autre jour à l’ouverture. Ils ne la connaissaient pas et l’ont contrôlée », ajoute le commerçant.

>> A lire aussi : Marché de Noël de Strasbourg: Pas de renforcements prévus mais des «adaptations»

« Le dispositif de sécurité est monté en puissance depuis ce matin sur les différents marchés de Noël, même si on veille à ne pas dégarnir les autres lieux très fréquentés comme les centres commerciaux ou les gares », précise Jacques-Antoine Sourice, directeur adjoint de la Sûreté du Rhône.

140 militaires et policiers dédiés à la sécurité des marchés de Noël

« Avant, une patrouille restait à demeure place Carnot, aujourd’hui plus d’une vingtaine d’agents sont mobilisés. Certains sont postés au même endroit et d’autres effectuent des navettes en continue », détaille-t-il. A Lyon et ses alentours, près de 140 personnels ont été affectés depuis mardi matin à la surveillance des marchés de Noël : 70 policiers et autant de militaires.

« Pour autant, il ne s’agit pas d’effrayer les gens, enchaîne Michel Delpuech, le préfet du Rhône. Berlin a montré que la menace terroriste demeure très élevée. C’est une réalité. Mais on ne peut pas annuler en permanence ce type d’événements. Les visiteurs doivent continuer de venir en toute sérénité ».