Lyon : Il voyageait avec une quarantaine de boulettes de drogue dans l’estomac

JUSTICE L'homme, interpellé dans un TGV Paris-Lyon, était jugé lundi devant le tribunal correctionnel...

E.F.

— 

L'homme a été interpellé par les douanes de Lyon dans un TGV. Illustration.
L'homme a été interpellé par les douanes de Lyon dans un TGV. Illustration. — M.Libert/20 Minutes

Au moindre pépin, cela aurait été son dernier voyage. Dans la soirée de lundi à mardi dernier, un homme de 32 ans, originaire du Niger et habitant en Italie, a attiré les soupçons des douaniers lyonnais dans un TGV circulant entre Paris et Lyon. Les analyses d’urine réalisées sur ce père de famille, à la descente du train en gare de la Part-Dieu, n’ont pas tardé à confirmer leurs doutes.

Selon Le Progrès, l’homme voyageait avec 44 boulettes de cocaïne et d’héroïne dans l’estomac. Ces 500 grammes de drogue, évalués à 16 000 euros, avaient été conditionnés dans du film alimentaire avant d’être ingurgités par la mule en Belgique. Au moindre incident, ces boulettes occupant tout son estomac auraient pu exploser et conduire ce passeur à une mort certaine.

>> A lire aussi : Caen: La retraitée de 74 ans convoyait du cannabis par amour

Un billet dans la poche et 800 euros de salaire

L’homme, jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon, devait, selon ses dires, livrer la marchandise, une fois passée la frontière italienne, à des commanditaires qui lui avaient fourni un billet de train et 800 euros de salaire.

>> A lire aussi : Drogue: le transport de cocaïne dans le ventre en recrudescence

Le passeur, qui n’en a pas dit davantage sur sa mission à haut risque, a été condamné à 18 mois de prison et a été placé en détention. Il a également écopé d’une interdiction du territoire français de dix ans, selon le quotidien régional.