Lyon: Le parking sur le toit de la Part-Dieu sera transformé en terrasse végétalisée

URBANISME Les travaux de démolition vont démarrer dans quelques mois. Dès le mois de janvier, les abonnés vont être invités à se garer ailleurs...

Caroline Girardon

— 

Lyon, le 19 décembre 2016
Le parking 3000 situé sur le toit du centre commercial de la Part-Dieu va etre démoli pour etre transformé en terrasse végétalisée. C. Girardon / 20 Minutes Lancer le diaporama
Lyon, le 19 décembre 2016 Le parking 3000 situé sur le toit du centre commercial de la Part-Dieu va etre démoli pour etre transformé en terrasse végétalisée. C. Girardon / 20 Minutes —

Les habitués des lieux vont devoir se faire à l’idée. D’ici quelques mois, ils ne pourront plus se garer sur l’immense toit du centre commercial de la Part-Dieu pour aller au travail, faire leurs emplettes ou écouter un concert à l’Auditorium.

Le parking de 3 000 places, construit en 1975 sur quatre niveaux, sera fermé dès le 1er janvier et va disparaître totalement à l’automne 2017, selon la Métropole de Lyon. Cette démolition s’inscrit dans le cadre du vaste projet de rénovation du centre commercial, qui doit aboutir en 2020 et dans lequel 320 millions d’euros seront investis.

>> A lire aussi : Un projet à 300 millions d'euros pour métamorphoser le centre commercial de la Part-Dieu

« Il s’agit de lui donner une qualité de vie supplémentaire, une douceur », souffle Michel Le Faou, vice-président en charge de l’urbanisme. Dans les grandes lignes, de nouvelles entrées vont être réalisées au pied de la Tour mais aussi à l’angle du boulevard Vivier Merle et de la rue Servient.

Une galerie piétonne souterraine sera également construite le long de la rue de la rue Servient pour relier la place Béraudier où se trouve la gare et la rue Garibaldi. Enfin, des escaliers monumentaux sont prévus pour permettre aux piétons d’accéder directement au toit sans pénétrer dans le centre commercial. Toit qui sera transformé en place végétalisée.

Un cinéma sur le toit

« On y trouvera un multiplexe cinématographique de 18 salles, qui remplacera les cinémas à l’intérieur du centre commercial, des restaurants et des espaces où s’asseoir au milieu de pelouse », détaille Véronique Margerie, la directrice du centre qui ambitionne d’accueillir 80 nouvelles enseignes après la réalisation du projet.

Pour mener à bien ces travaux, le parking va donc être démoli… et reconstruit à l’horizon 2019-2020 au profit d’un autre parking. Plus petit cette fois. « Il contiendra 2028 places de stationnement - au lieu de 3 000 - dont 230 situées sur le toit pour les clients de Carrefour et Décathlon et 250 places réservées aux vélos », dévoile Ludovic Boyron, directeur de la SPL Lyon Part-Dieu. Il pourra également être relié au parking des Cuirassiers.

Des abonnés reportés sur les parkings autour

En attendant, les usagers vont commencer dès le mois de janvier à se garer ailleurs. Et se rabattre sur les parkings situés aux alentours : Oxygène, Bonnel-Servient, ceux des Halles ou de la gare.

« Les gens vont devoir prendre des habitudes différentes et marcher parfois un peu plus de cinq minutes. Ces parkings sont loin d’être remplis. Le week-end par exemple, on dénombre en moyenne 800 places de libres au parking de la gare », plaide Louis Pelaez, président de LPA, qui leur conseille aussi d’aller se garer à la cité internationale… pour rejoindre ensuite la Part-Dieu en bus !