Pourquoi Dantesk est devenu un événement culte pour les passionnés d'électro à Lyon

CONCERT La troisième édition de Dantesk pourrait accueillir entre 10.000 et 12.000 amateurs de musiques électroniques, samedi à Eurexpo (Lyon-Chassieu)…

Jérémy Laugier

— 

La précédente édition de Dantesk avait eu lieu en novembre 2014.
La précédente édition de Dantesk avait eu lieu en novembre 2014. — Leo Calistri

Les années paires sont synonymes de Biennale de la danse à Lyon. Depuis décembre 2012, l’électro est également à la fête avec Dantesk. La troisième édition, qui se déroulera encore à Eurexpo (Chassieu) pourrait accueillir entre 10.000 et 12.000 amateurs, samedi de 22 heures à 5h30.

« On a envie que tous les publics se mélangent en décloisonnant les musiques électroniques », indique Eric Fillion, l’un des responsables de Meditatone, co-organisateur de l’événement intitulé Komunion. Quatre scènes sont ainsi prévues, dédiées au live, à la techno, à la trance et au collectif Heretik.

« Une rave party géante »

« C’est cette scène Heretik qui va faire la différence par rapport à d’autres grosses soirées électro, estime Noémie (18 ans), qui va vivre son premier Dantesk. C’est de l’acid et non de la petite house. Ça envoie vraiment et ça va être fou. » Un « enthousiasme parfois difficile à gérer » qui a incité l’organisation à interdire pour la première fois l’accès aux moins de 18 ans.

150 agents de sécurité seront mobilisés samedi pour un show aux allures de « rave party géante ». « Quand on entend parler de techno et de trance, ça sonne avec gros apéro et drogue pour le grand public, reconnaît Lina (20 ans), qui va venir spécialement de Nice pour cette soirée. Mais il ne faut pas faire de généralité. Et puis la présence de la sécurité et de médecins me rassure pleinement. »

« Les artistes hallucinent en découvrant les effets spéciaux de Dantesk »

Si cette soirée est en train de s’imposer dans le paysage électro lyonnais, c’est aussi lié à l’innovante scénographie proposée sur chacune des quatre scènes. « Les artistes hallucinent en découvrant les effets spéciaux, entre les LED et les effets pyrotechniques, confie Eric Fillion. Cette nouvelle scénographie nous amuse énormément. »

La 3e édition de Dantesk sera surtout marquée samedi par les prestations live de Petit Biscuit (22 heures), Birdy Nam Nam (23h45), Comah (2 heures) et Fant4stik (3h30). Tarifs : 35 ou 40 euros. Infos et billetterie ici.