Au cours d’une dispute sur l’A40, il se jette dans le vide et entraîne son amie avec lui

FAITS DIVERS Le couple a été retrouvé mort en contrebas d’un viaduc à la limite de l’Ain et de la Haute-Savoie…

E.F.

— 

Voiture de gendarmerie. Gendarmes. (Illustration)
Voiture de gendarmerie. Gendarmes. (Illustration) — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Des témoins ont assisté à cette scène cauchemardesque sans pouvoir éviter le drame. Samedi soir, vers 20 heures, les corps sans vie d’un homme de 36 ans et d’une jeune femme d’une vingtaine d’années, originiare du Doubs, ont été retrouvés en contrebas d’un viaduc de l’A40 situé à la frontière de l’Ain et de la Haute-Savoie.

Après avoir zigzagué sur l’autoroute, la voiture du couple, qui circulait dans le sens Genève-Mâcon, aurait fini par entrer en collision avec un camion au niveau de la commune d’Eloise avant de finir sa course dans les glissières de sécurité, relate ce lundi Le Dauphiné Libéré.

Les occupants du véhicule, sains et saufs après l’accident, seraient alors sortis de leur voiture et, sans porter attention à leur BMW arrêtée dangereusement en plein milieu des voies, auraient continué une violente dispute sans doute entamée avant la collision.

Des autopsies prévues

Selon plusieurs témoins, le couple en serait alors venu aux mains jusqu’à cet instant terrible où l’homme aurait saisi la jeune femme dans ses bras, contre son gré, puis se serait jeté dans le vide.

Leurs cadavres ont été retrouvés 50 mètres plus bas tout près du Rhône. Une enquête confiée à gendarmerie de Haute-Savoie a été ouverte sous la houlette du parquet de Thonons-les-Bains. La thèse de l’homicide volontaire précédé d’un suicide est évidemment privilégiée. Une autopsie doit être réalisée sur les corps.