Le patron des policiers lyonnais dément avoir traité ses ouailles de «gueux»

GROGNE Lucien Pourailly a réagi aux accusations portées contre lui samedi, lors d’une manifestation de policiers…

Elisa Frisullo

— 

Les policiers ont de nouveau manifesté à Lyon le 3 décembre.
Les policiers ont de nouveau manifesté à Lyon le 3 décembre. — JEFF PACHOUD / AFP

Une petite polémique qui en dit long sur l’ambiance au sein de la police lyonnaise. Le directeur départemental de la sécurité publique du Rhône (DDSP) Lucien Pourailly a démenti, dimanche soir dans un communiqué, avoir traité ses hommes de « gueux », réagissant ainsi aux accusations portées à son encontre samedi par les fonctionnaires lors d’une manifestation organisée à Lyon.

Lors de leur rassemblement, les policiers avaient entonné « Lulu t’es foutu, tes gueux sont dans la rue » et s’étaient également munis de pancartes faisant référence au propos déplacé qu’aurait tenu Lucien Pourailly lors d’une réunion avec des officiers, relate Lyon Capitale. Ces paroles d'un autre temps, qui ne sont pas sans rappeler un dialogue mythique des Visiteurs, auraient rapidement fuité, suscitant la colère des troupes lyonnaises.

Soutien total du préfet

« Je démens de la manière la plus catégorique avoir tenu de tels propos, en quelque circonstance que ce soit », a assuré le chef des policiers lyonnais, voyant dans ces accusations « une démarche malveillante et calomnieuse ».

Le préfet du Rhône a également volé au secours du patron de la DDSP, en des termes plus qu'élogieux. « J’apporte, sans réserve, mon soutien le plus total à Lucien Pourailly, haut fonctionnaire de police de niveau exceptionnel, dont je salue le professionnalisme, la rigueur, la maîtrise, la loyauté et l’engagement exemplaire au service de l’Etat », a souligné dans un communiqué Michel Delpuech.