Lyon-II cherche une sortie de crise

C. B. - ©2007 20 minutes

— 

Après plus de deux semaines de blocage, la présidence de Lyon-II a tenté de « dénouer la crise ». Sans grand succès. Les vice-présidents étudiants, les représentants des organisations syndicales et quatre porte-parole des assemblées générales ont été convoqués hier après-midi à une table ronde pour évoquer la mobilisation contre la loi Pécresse. Dans la matinée, un millier d'étudiants et de lycéens ont manifesté dans les rues. Pour la gouvernance, l'objectif était clairement de se diriger vers une reprise des cours. Celle-ci craint de plus en plus que les diplômes délivrés à la fin de l'année universitaire ne soient pas « légitimes », selon les termes d'une porte-parole. Mais les étudiants n'ont visiblement rien cédé. « On ne peut pas aller contre les assemblées générales. La reprise des cours ne peut pas se décider à ce type de réunion », a indiqué Elsa Ferri-Battini, présidente de l'Unef Lyon. La présidence, qui a avancé des propositions comme la banalisation d'un créneau horaire journalier pour la poursuite des débats, a donc décidé de programmer une nouvelle réunion aujourd'hui.

Sur www.20minutes.fr

L'actualité du mouvement étudiant