La qualité de l'air toujours très mauvaise à Lyon, polluée aux particules fines

POLLUTION Le niveau d'alerte 1 a été déclenché sur le bassin lyonnais et plusieurs zones d'Auvregne Rhône-Alpes...

E.F.

— 

L'alerte 1 a la pollution aux particules fines a été déclenchée samedi 3 décembre 2016 dans le bassin Lyonnais.  Illustration.
L'alerte 1 a la pollution aux particules fines a été déclenchée samedi 3 décembre 2016 dans le bassin Lyonnais. Illustration. — SIPA

La qualité de l’air ne s’améliore pas dans le bassin lyonnais. Le pic de pollution aux particules fines, qui sévit depuis le milieu de la semaine dernière dans la métropole, s’est accentué ce week-end, poussant les autorités à déclencher le niveau d’alerte 1.

« Les teneurs en particules fines demeurent importantes dans l’ensemble de la région », précise Air Rhône-Alpes, observatoire en charge de la surveillance de la qualité de l’air. En cause : les conditions anticycloniques actuelles, qui se traduisent par un temps froid mais ensoleillé, empêchent la bonne dispersion de ces polluants, dus au trafic automobile, à l’activité industrielle et au chauffage à bois défectueux.

>> A lire aussi : Lyon: Il fait froid, le soleil brille et les particules fines sont de sortie

Un pic de pollution qui va durer ?

La qualité de l’air ne devrait pas s’améliorer dans les prochains jours, Météo France prévoyant pour toute la semaine sur la région lyonnaise un temps ensoleillé et des températures sensiblement similaires à celles observées ces derniers jours.

En raison de l’alerte 1 à la pollution, déclenchée également dans la Vallée de l’Arve et les Pays de Savoie, il est recommandé au public de favoriser les transports en commun pour se déplacer et de limiter de 20 km/leur vitesse sur les grands axes de circulation. Il est conseillé de ne pas pratiquer d’efforts physiques intenses.