Lyon: Il fait froid, le soleil brille et les particules fines sont de sortie

POLLUTION Le dispositif préfectoral d’informations a été activé…

Elisa Frisullo

— 

Lors d'un épisode de pollution aux particules fines à Lyon. Illustration.
Lors d'un épisode de pollution aux particules fines à Lyon. Illustration. — Jeremy Laugier / 20 Minutes

En mettant le nez dehors ce jeudi matin à Lyon, vous avez certainement maudit cette brume épaisse, en imaginant une journée froide et maussade. Mais le soleil est finalement parvenu à s’imposer sur l’agglomération, vous mettant sans doute dans de bien meilleures dispositions, malgré les températures frisquettes prévues pour la journée.

Seulement voilà, si ces conditions météo sont bonnes pour le moral, pour la qualité de l’air, en revanche, elles constituent un cocktail explosif, responsable du pic de pollution en cours dans le bassin lyonnais.

La situation pourrait se dégrader vendredi

Le dispositif préfectoral d’informations du public, activé mercredi en raison de la pollution aux particules fines observée en plusieurs points d’Auvergne Rhône-Alpes, a donc été maintenu ce jeudi. Ces poussières, dues au chauffage à bois défectueux, au trafic automobile et à l’activité industrielle, devraient être encore au-dessus des seuils réglementaires en cette fin de semaine.

>> A lire aussi : A Roisey, village le moins pollué de France, les habitants savourent leur cadre de vie

« Vendredi 2 décembre, les conditions resteront similaires. La qualité de l’air pourrait encore se dégrader », prévoit Atmo, l’observatoire de la qualité de l’air dans la région.

Au-delà du bassin lyonnais, les dispositifs préfectoraux ont également été activés sur le bassin lémanique, la vallée du Rhône, l’ouest de l’Ain, la Vallée de l’Arve et le Nord Isère.