Ardèche: Assidu de sites pro-Daesh, il risque la prison

TERRORISME Un habitant de la région Auvergne-Rhône-Alpes a été interpellé en possession de nombreuses images de propagande jihadiste…

Mikael Libert

— 

La commune de Tournon-sur-Rhône, en Ardèche.
La commune de Tournon-sur-Rhône, en Ardèche. — Google Maps

Il plaide la « curiosité ». Un habitant de Tournon-sur-Rhône, en Ardèche, a été placé en garde à vue, mercredi, après avoir été signalé par les services du renseignement intérieur. Selon France Bleu Drôme-Ardèche, il est accusé d’avoir régulièrement consulté des sites internet pro-Daesh.

L’individu en question, âgé de 32 ans, a été remarqué un peu par hasard. Le renseignement intérieur français a mis la main sur lui en surveillant une autre personne localisée dans la Drôme. L’habitant de Tournon était d’ailleurs, jusque-là, plutôt discret et inconnu des services. Les enquêteurs ne font mention d’aucune tendance à la radicalisation.

Une consultation régulière

Néanmoins, les investigations ont permis d’obtenir assez de matière pour que le préfet autorise une perquisition administrative au domicile du trentenaire. Dans l’ordinateur de ce dernier, ainsi que sur son téléphone et dans une clé USB, de nombreux contenus de propagande jihadiste ont été découverts. Les enquêteurs ont ainsi pu démontrer que l’individu fréquentait régulièrement des sites pro-Daesh depuis environ deux ans.

>> A lire aussi : Qu'est-ce qu'une perquisition administrative ?

Lors de ses auditions, le mis en cause a affirmé aux policiers qu’il s’agissait de « simple curiosité ». Une curiosité mal placée qui lui a valu un déferrement devant le parquet de Privas et un placement en détention en attendant une audience en comparution immédiate prévue, mardi.