Rhône: Il fabrique et falsifie des centaines d'ordonnances pour assouvir sa dépendance

FAITS DIVERS La police a d'abord soupçonné son fils, finalement mis hors de cause...

E.F.
— 
Voiture de police - Illustration
Voiture de police - Illustration — LOIC VENANCE / AFP

Pendant près de trois ans, il a menti pour assouvir sa dépendance, quitte à mettre son fils dans l’embarras. Lundi, les enquêteurs de la sûreté départementale et de la brigade financière ont interpellé un homme de 51 ans, habitant Givors, au sud de Lyon, dans le cadre d’une enquête ouverte pour « escroquerie et escroquerie aggravée ».

La semaine passée, les policiers avaient arrêté le fils de ce quinquagénaire car ils le soupçonnaient de s’être procuré des médicaments avec de fausses ordonnances.

Convoqué en juin devant la justice

Mais en auditionnant le jeune homme, les enquêteurs n’ont pas tardé à comprendre que le garçon n’était pas à l’origine des 500 ordonnances fabriquées et falsifiées, entre juin 2013 et mars 2016, pour obtenir auprès des pharmaciens des cachets à base de codéine.

Lundi, le quinquagénaire a en effet mis son fils hors de cause et reconnu les falsifications afin de satisfaire sa consommation de codéine, à laquelle il était devenu dépendant, précise ce mardi la police lyonnaise. Le père de famille est convoqué en juin devant la justice pour s’expliquer sur cette affaire.