Les joueurs stéphanois ont subi une décision très litigieuse de Frank Schneider, dimanche soir face à Nice (0-1).
Les joueurs stéphanois ont subi une décision très litigieuse de Frank Schneider, dimanche soir face à Nice (0-1). — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

FOOTBALL

ASSE-OGC Nice: Un penalty non sifflé contre Dante rend fous les supporters stéphanois

Le défenseur niçois a touché de la main une reprise du Stéphanois Alexander Söderlund dimanche…

L’ambiance était déjà comme souvent bien chaude dans le Chaudron dimanche soir. Mais à la 31e minute, le vacarme est même devenu assourdissant dans l’enceinte stéphanoise, et ce pendant de très longues secondes. Et pour cause, après un centre en retrait de Nolan Roux, Alexander Söderlund a tenté et écrasé une reprise du pied droit. Celle-ci a d’abord touché la hanche du défenseur niçois Dante avant de clairement être repoussée par son bras décollé.

>> A lire aussi: Pas de doute, cet OGC Nice mérite de conserver son fauteuil de leader

Au vu du scénario du match, remporté (1-0) par le leader de la Ligue 1 grâce à un but d’Eysseric (63e), cette action litigieuse a été un vrai tournant. Si Christophe Galtier l’a mentionnée en conférence de presse, il a précisé « ne pas vouloir commenter » la décision de Frank Schneider. Ses joueurs ont eux aussi joué la carte de la sobriété à ce sujet après cette défaite. Par contre, les supporters de l’ASSE s’en sont donné à cœur joie sur Twitter, ne manquant (évidemment) pas de faire référence au voisin lyonnais.

Yoan Cardinale : « Ça va dans notre sens et on ne va pas s’en plaindre »

Du côté des Aiglons, le gardien Yoan Cardinale a accepté de livrer sa version des faits avec sincérité : « Je vois que le ballon ricoche sur la main de Dante. Je pense qu’il n’a aucune intention de mettre cette main. Mais comme ça vient très vite, il ne peut pas la lever. Des arbitres l’auraient sifflé et d’autres non. Aujourd’hui, ça va dans notre sens et on ne va pas s’en plaindre ».

En grande galère offensivement, à l’image d’une tête à bout portant manquée par Nolan Roux (33e), les Verts auraient bien eu besoin d’un penalty pour pouvoir tromper le portier de l’OGC Nice.