L'ASSE solidaire de Marin, cet étudiant de 20 ans entre la vie et la mort pour un baiser

HOMMAGE Les joueurs de l'AS Saint-Etienne porteront un t-shirt à l’effigie de ce supporter de 20 ans, agressé pour avoir défendu un couple qui s’embrassait…

Elisa Frisullo
— 
Les joueurs et les supporters de l'ASSE seront invités à soutenir Marin ce dimanche soir lors de la rencontre face à Nice. Illustration.
Les joueurs et les supporters de l'ASSE seront invités à soutenir Marin ce dimanche soir lors de la rencontre face à Nice. Illustration. — AFP

Ce dimanche soir, Marin aurait dû assister à la rencontre entre l’ASSE et l’OGC Nice à Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne. Entre la vie et la mort depuis qu’il a été violemment agressé à Lyonle 11 novembre dernier, ce fervent supporter des Verts sera le grand absent de cette soirée de football.

Pour lui rendre hommage et le soutenir « dans son combat pour la vie », les joueurs de l’ASSE, sollicités par les proches de cet étudiant de 20 ans, porteront lors de leur échauffement un t-shirt à l’effigie du jeune homme sur lequel il sera inscrit « Courage Marin ». Avant le coup d’envoi, l’ASSE invitera également tous les spectateurs de Geoffroy-Guichard à participer à une minute d’applaudissement en soutien au garçon, indique ce dimanche le club dans un communiqué.

Depuis la semaine dernière, un véritable élan de solidarité s’est emparé des réseaux sociaux suite à la création d’une page Facebook en soutien à Marin, aujourd’hui suivie par plus de 22.000 personnes. Une initiative prise par les amis du garçon, dont la vie a basculé dans l’horreur le 11 novembre dernier.

>> A lire aussi : Lyon: Une page Facebook pour soutenir Marin, l'étudiant dans le coma, frappé à coups de béquille

Des coups de béquille sur le crâne

Ce jour là, il avait pris l’initiative de défendre un couple de quadragénaires, pris à partie par un groupe de jeunes, dans le quartier de la Part-Dieu, pour un baiser en public. Peu après, alors qu’il venait de monter dans un bus et pensait la situation apaisée, l’étudiant avait reçu une pluie de coups de béquille sur le crâne. Son agresseur avait pris la fuite laissant sa victime à terre, prise de convulsions. Depuis, le pronostic vital du garçon, opéré d’un hématome cérébral et encore dans le coma, est engagé.

Le lendemain de l’agression, son agresseur présumé, repéré sur les images de vidéosurveillance du centre commercial de la Part-Dieu avait été interpellé. Agé de 17 ans, cet habitant de Vaulx-en-Velin a été écroué à l’issue de sa garde à vue.

Un appel à témoins lancé

La semaine dernière, la sûreté départementale en charge de l’enquête a lancé un témoin pour retrouver des témoins de la scène. Le couple pris à partie car il s’embrassait est notamment recherché.

Toute personne qui aurait assisté à la scène est invitée à se faire connaître dès que possible en appelant le 04.78.78.45.37 ou 04.78.78.43.31 en semaine ou au 04.78.78.43.31 le week-end.