Perben a ses têtes pour 2008

Frédéric Crouzet - ©2007 20 minutes

— 

L'équipe Perben se précise. Le candidat UMP à la mairie de Lyon a présenté hier les huit personnalités qui dirigeront les listes dans les neuf arrondissements en mars 2008, au Ninkasi de Gerland (7e). « On n'a pas choisi ce lieu par hasard », jubile Dominique Perben. Gérard Collomb (PS) avait fêté sa victoire en 2001 dans cette brasserie rock, vue aujourd'hui par la droite comme un symbole de son « rajeunissement et de son renouvellement ». Cette équipe, qui affiche une moyenne d'âge de 48 ans, fait la part belle aux millonistes. Présentation.

· 1er : Fabienne Lévy Cette radicale, qui avait combattu l'alliance Millon-FN en 1998, veut s'ouvrir aux écologistes dans cet arrondissement très à gauche. La présence de millonistes sur la liste ne la gêne pas. « Mais je reste vigilante », dit-elle.

· 2e : Denis Broliquier Le maire milloniste sortant rempile dans cet arrondissement qu'il estime « méprisé par l'équipe de Collomb ».

· 3e : Dominique Perben Le chef de file de la droite se présente logiquement dans l'arrondissement le plus peuplé, qui envoie le plus d'élus au conseil municipal. Le maire sortant UMP Patrick Huguet sera 3e sur la liste.

· 4e : Emmanuel Hamelin Après avoir perdu son siège de député UMP en juin, il tente une remise en selle à la Croix-Rousse.

· 5e : Michel Havard Le nouveau député UMP a pour mission de récupérer le 5e, où la gauche domine chaque scrutin depuis 2001.

· 6e : Laurence Balas La droite présente dans son fief cette chef d'entreprise, non encartée, qui travaille depuis 2005 au projet municipal de Perben au sein de Lyon Nouvel Horizon.

· 7e : Pierre Delacroix Perben compte beaucoup sur cet anesthésiste impliqué dans l'humanitaire, proche des millonistes, pour faire basculer le 7e, arrondissement clé des municipales.

· 8e : Nora Berra Elue UMP de Neuville depuis 2001, ce médecin arrive à Lyon pour être la carte « diversité » de l'équipe de Dominique Perben.

· 9e : Blandine Reynaud Selon Perben, cette élue milloniste, impliquée dans la vie associative, aura un combat « pas trop facile contre le monsieur, le maire PS de la ville ».