Lyon : La fin du calvaire pour une enfant, frappée à coups de câbles électriques par son beau-père

FAITS DIVERS L'homme a été arrêté ce week-end...

E.F.

— 

Une voiture de la police nationale - Illustration
Une voiture de la police nationale - Illustration — LODI FRANCK/SIPA

Elle a vécu l’enfer. Ce week-end, la police lyonnaise a interpellé un homme de 26 ans soupçonné d’actes de tortures et de barbarie sur sa femme et la fille de cette dernière, âgée de 6 ans.

Samedi, l’enfant avait été repérée, errant seule dans la rue, par un couple qui l’avait déposée au commissariat du 8e arrondissement de Lyon. En enquêtant, les policiers n’ont pas tardé à faire le lien avec l’appel passé un peu plus tôt par une mère de famille pour signaler la disparition de sa fille.

Des hématomes sur le visage et le corps

Hospitalisée depuis quelques jours, cette dernière avait alors expliqué que son mari avait laissé l’enfant seule pour venir à son chevet et qu’à son retour, la petite avait disparu. Une version qui n’a pas tardé à voler en éclats au vu des hématomes anciens et récents recouvrant le corps et le visage de la fillette retrouvée dans la rue.

Aux policiers venus l’interroger à l’hôpital, la mère qui, pour justifier ses blessures, avait expliqué avoir été agressée, a fini par confier être victime des coups de son mari. Elle a alors indiqué aux enquêteurs que l’homme s’en prenait également à sa fille, la frappant chaque jour à coups de câbles électriques, et la forçait également à battre l’enfant, relateLe Progrès.

Ce Lyonnais doit être présenté au parquet ce lundi en vue d’une probable mise en examen.