Vénissieux: Des policiers attaqués par une quarantaine d'individus aux Minguettes

FAITS DIVERS Pour dénoncer ces faits de violences, les forces de l’ordre ont prévu de manifester ce jeudi soir en centre-ville de Lyon…

C.G.

— 

Des policiers de la BAC en intervention de nuit
Des policiers de la BAC en intervention de nuit — Fred Dufour AFP

Ils seraient tombés dans un véritable guet-apens. Des policiers de la brigade anti-criminalité (BAC), patrouillant mercredi soir dans le quartier des Minguettes à Vénissieux, ont été attaqués par une quarantaine d’individus, selon un communiqué envoyé par Christophe Girard, conseiller municipal de droite, et chef de l’opposition sur la commune.

Les forces de l’ordre auraient été prises à partie vers 20h20, d’après LCI alors qu’elles venaient d’arrêter un jeune homme, suspecté d’être mêlé à une affaire de stupéfiants. Visées par des jets de pierre et de cocktails Molotov, elles ont répliqué en faisant usage de leurs Flash-Ball et de gaz lacrymogène.

Aucun blessé

Elles ont pu s’exfiltrer sans qu’il n’y ait de blessé. Des poubelles ont également été incendiées sur les voies du tramway, dont le trafic a été interrompu. Des pavés et boules de pétanque ont aussi été lancés sur les voitures de la police.

>> A lire aussi : Ras-le-bol des policiers, la manifestation se poursuit malgré les promesses de Cazeneuve

Les policiers qui s’étaient déjà mobilisés mardi et mercredi soir devant l’hôtel de police ont prévu de se rassembler à nouveau ce jeudi à 22h30 place Bellecour en plein cœur du centre-ville de Lyon.

Par ailleurs, d’autres incidents ont émaillé sur la commune de Villefontaine en Isère, la nuit dernière. Les pompiers ont dû intervenir une dizaine de fois entre 22h et 4h du matin.

Des containers auraient été brûlés, le feu se propageant ainsi aux voitures garées à proximité. D’autres véhicules auraient été volontairement incendiés. Au total, une dizaine de voitures ont pris feu sur la commune.