Comme contre La Gantoise la saison passée, Alexandre Lacazette a manqué un penalty extrêmement important mardi en Ligue des champions.
Comme contre La Gantoise la saison passée, Alexandre Lacazette a manqué un penalty extrêmement important mardi en Ligue des champions. — JEFF PACHOUD / AFP

FOOTBALL

OL-Juve: Lacazette manque un penalty, Aulas ne veut pas qu'il écoute «les médias inhumains»

Tout le monde dans le club lyonnais a tenu à apporter son soutien à Alexandre Lacazette, très marqué par son nouveau penalty manqué mardi face à la Juventus Turin (0-1)...

Alexandre Lacazette se fait souvent chambrer par ses détracteurs pour sa propension à affoler les compteurs en Ligue 1 grâce à ses penaltys inscrits (12 sur 78 au total). Mais l’attaquant lyonnais ne risque décidément pas de subir le même reproche en Ligue des champions. Déjà malheureux en 2012 lors d’une séance de tirs au but maudite contre Nicosie puis la saison passée en raison d’un penalty manqué face à La Gantoise, il a réédité cette mésaventure mardi contre la Juve (0-1).

A 0-0, sa tentative mal placée et non appuyée (35e) a été facilement repoussée par un Gianluigi Buffon retrouvé au Parc OL. Immédiatement marqué par ce nouvel échec, Lacazette a mis sa tête dans son maillot, avant de manquer une belle occasion dans la foulée. A son remplacement par Cornet (72e), l’international tricolore a semblé abattu, le tout sous le regard de Didier Deschamps, présent à Décines.

>> A lire aussi: Dis donc Gigi Buffon, ce serait pas interdit de sortir des matchs comme ça?

Bruno Genesio : « C’est à nous d’entourer Alexandre Lacazette »

« Il a été titulaire pour la première fois depuis très longtemps [plus de 5 semaines], a rappelé Sergi Darder après la défaite. Il a beaucoup travaillé pour l’équipe. » Une maigre consolation pour ce buteur très exigeant envers lui-même. « Je n’ai rien à reprocher à Alex, assure Bruno Genesio. Plein de grands joueurs ont raté des penaltys. C’est comme ça, ça fait partie d’une carrière. Ce sont des moments qu’il faut savoir surmonter. C’est à nous de l’entourer avant le match de Guingamp car on aura bien besoin de lui. »

Jean-Michel Aulas est d’abord allé sur le même créneau que son entraîneur : « Alexandre a été très courageux. Connaissant son mental, il va avoir envie de rendre l’addition à ceux qui l’ont empêché de marquer ce soir ». Il a réservé sa meilleure punchline pour sa fin d’intervention, en déconseillant à son protégé de lire la presse ce mercredi : « Je suis quelqu’un d’humain avec mes joueurs. Quelquefois, les médias sont inhumains avec eux parce qu’ils n’ont jamais joué. » Certains osent même peut-être penser qu’ils auraient pu faire mieux que l’attaquant de l’OL, à la 35e minute de ce duel face à Buffon mardi.

>> A lire aussi: L'OL a parfois régalé mais a été crucifié par Buffon et Cuadrado