OL-Juve: Genesio trolle ses détracteurs et répond froidement au «manque de plaisir» de ses joueurs

FOOTBALL Avant de défier la Juventus Turin mardi (20h45) en Ligue des champions, l’entraîneur lyonnais est plus que jamais apparu sur la défensive en conférence de presse…

Jérémy Laugier

— 

Bruno Genesio, ce lundi lors de la conférence de presse précédant la rencontre entre l'OL et la Juve.
Bruno Genesio, ce lundi lors de la conférence de presse précédant la rencontre entre l'OL et la Juve. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

En apprenant que la Juventus Turin allait simplement effectuer un tour du Parc OL sans s’entraîner ce lundi, à l’image de la Squadra Azzurra durant l’Euro, Bruno Genesio a lâché dans un grand sourire « Ils ne font rien tactiquement, la Juve ? ». Cette boutade en toute fin de conférence de presse de veille de choc de Ligue des champions (mardi à 20h45) serait presque passée inaperçue, mais elle est clairement destinée à ses détracteurs.

L’entraîneur lyonnais est agacé depuis de longues semaines en constatant que de nombreux supporters et médias remettent en questions ses compétences tactiques. Il est évidemment conscient que les Turinois ont privilégié un entraînement en toute discrétion, ce lundi matin en Italie, avant de filer à Lyon. Mais il était plus que jamais d’humeur à troller ses haters.

>> A lire aussi: On lui reproche quoi à Bruno Genesio au juste?

« Le seul plaisir qu’on peut avoir, c’est de gagner les matchs »

« Je sais ce que nous faisons chaque jour à l’entraînement et où nous voulons aller, a précisé Bruno Genesio. Nous avons une philosophie et nous travaillons tactiquement malgré ce qu’on peut penser. » Un « on » qui se défoule sur les réseaux sociaux à l’encontre du coach lyonnais, notamment depuis la 6e défaite officielle de la saison, vendredi à Nice (2-0). Une inquiétante série qui a poussé Nabil Fekir puis Maxime Gonalons à évoquer ces derniers jours « le plaisir de jouer ». « On a perdu ce plaisir de jouer et de faire les efforts ensemble, a notamment confié le capitaine de l’OL. C’est ce qui a fait notre force pour aller chercher la deuxième place en Ligue 1 la saison passée. »

A ce sujet, Bruno Genesio s’est montré dans la foulée d’un froid pragmatisme. « Le seul plaisir qu’on peut avoir, c’est de gagner les matchs. Ce sont les exigences du football de haut niveau », a-t-il ainsi martelé à plusieurs reprises. Son souhait le plus cher avant un sommet européen (avec le duo Lacazette-Fekir) dont rêvaient tant les supporters lyonnais dans un Parc OL bondé ? « Retrouver un bloc équipe beaucoup plus compact, agressif et solidaire. » Gageons que son discours sera autrement plus passionné, mardi face à ses joueurs.