Dominique Perben et les amis de Millon s'unissent enfin pour battre la gauche

F. C. - ©2007 20 minutes

— 

L'union de la droite est en marche. Après des mois de négociations, Dominique Perben (UMP) et les élus millonistes, Denis Broliquier et Amaury Nardone, sont visiblement enfin parvenus à un accord en vue des municipales à Lyon en mars 2008. Ils doivent présenter les modalités de cette union demain matin lors d'une conférence de presse.

En composant une liste commune avec les « amis de Charles Millon », qui constituent le premier groupe d'opposition au conseil municipal, le candidat Perben poursuit aussi son ouverture... sur la droite. Début octobre, il avait réuni derrière sa candidature les partisans du villiériste Patrick Louis (MPF).

Dominique Perben doit à présent séduire les centristes, qui voient encore les millonistes comme un repoussoir. Lors des municipales de 2001, l'UDF avait refusé de s'associer entre les deux tours avec Charles Millon. L'ancien ministre de la Défense était devenu infréquentable en 1998 après avoir voulu garder son fauteuil de président de région avec l'aide du FN. Les divisions de la droite avaient permis à la gauche de rafler la mairie de Lyon.