Rhône : Le septuagénaire détenait 400.000 images et vidéos pédopornographiques

ENQUÊTE Il sera jugé prochainement à Villefranche-sur-Saône...

E.F.

— 

La gendarmerie de Thizy a mené l'enquête. Illustration.
La gendarmerie de Thizy a mené l'enquête. Illustration. — Gile Michel - Sipa

L’aide à domicile intervenant chez le vieil homme a eu la présence d’esprit d’alerter les forces de l’ordre. Après des mois d’enquête, la gendarmerie vient de confondre un habitant de Thizy-les-Bourg (Rhône) aux mœurs déviantes et aux pratiques illégales.

L’affaire a débuté en mai 2016 suite au signalement d’une femme intervenant chez le septuagénaire pour l’aider dans ses tâches quotidiennes. Sur l’ordinateur de l’homme, elle avait découvert, en guise de fond d’écran, la photographie d’une adolescente en train de se dévêtir en prenant des poses pornographiques.

Un long travail d’expertise

Dès l’alerte donnée, les gendarmes de Thizy-les-Bourg avaient, sous la direction du parquet de Villefranche-sur-Saône, ouvert une enquête et perquisitionné au domicile du vieil homme. Son matériel informatique avait alors été saisi.

« Un long travail d’expertise a été mené par un technicien en nouvelle technologie de la brigade départementale de recherche et d’information judiciaire (BDRIJ) du Rhône », précise ce lundi la gendarmerie du Rhône sur sa page Facebook. Les disques durs du septuagénaire n’ont pas tardé à livrer leur secret. Au total, 400.000 photos et vidéos à caractère pédopornographique, enregistrées sur des CD-ROM, DVD et disque durs, ont été découvertes.

L’homme, placé en garde à vue, a reconnu les faits et se serait décrit comme un « collectionneur » auprès des enquêteurs pour expliquer les faits, précise la gendarmerie. Une version qu’il devra sans doute étayer avec grande conviction pour tenter de convaincre les magistrats du tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, où il doit être jugé prochainement.