Isère: Le centre qui devait accueillir des migrants à Saint-Hilaire, ciblé par des tirs

FAITS DIVERS Des tags ont également été inscrits sur les voies de circulation menant au centre...

C.G.

— 

La « Jungle » de Calais.
La « Jungle » de Calais. — PHILIPPE HUGUEN

La présence de migrants dans le village de Saint-Hilaire-du-Rosier en Isère, dérangerait-elle ses habitants ? Le bâtiment qui devait accueillir 60 personnes dans les prochaines semaines, a été la cible de plusieurs coups de feu dans la nuit de mercredi à jeudi.

>> A lire aussi : Accueil des migrants: Laurent Wauquiez vent debout contre le plan Cazeneuve

Des impacts de balles de fusil de chasse ont été retrouvés sur les volets roulants du centre ainsi que sur les fenêtres du centre, selon Le Dauphiné Libéré.

Des inscriptions hostiles « Non aux migrants » ont également été découvertes dans les rues voisines, à même le goudron. Une réunion d’information à destination des habitants doit se tenir ce jeudi soir à 19 heures à la salle des fêtes de Saint-Hilaire du Rosier.